Curation : Microsoft vise Prismatic mais il n’est pas seul

EntrepriseGestion des talentsManagementStart-up
microsoft-interesse-par-prismatic

Microsoft voudrait s’emparer de la talentueuse équipe de l’application Prismatic (recommandation de news). Mais des concurrents sont aussi sur le coup.

Microsoft chercherait à acquérir Woven, éditeur de l’application Prismatic dédiée à la recommandation de news. C’est un outil de curation pour ne rien rater de ses centres d’intérêt.

Mais, selon TechCrunch, d’autres firmes comme Yahoo, Apple, Google ou Facebook auraient aussi manifesté un certain intérêt à Prismatic.

Pour quel prix ? La transaction pourrait atteindre 30 millions de dollars. Aucune partie intéressée n’émet de commentaire à ce sujet.

Pourquoi s’intéresser à ce point à une start-up qui exploite un agrégateur de news pour terminaux mobiles ? Au-delà de l’application sociale (disponible sur iOS et Android et via le Web), l’équipe de Prismatic est compétente.

La start-up de San Francisco a été co-fondée l’an passé par Bradford Cross et Aria Haghighi, deux experts en machine learling et technologies en langage naturel. Il y a du sérieux traitement algorithmique dans l’air.

A ce jour, CrunchBase signale que Prismatic a levé 15 millions de dollars avec des investisseurs incluant Accel Partners, Jim Breyer, Yuri Milner et Alex Gurevich.

En février, Microsoft a mis la main sur une autre start-up : Sunrise. Fondée à New York par le Français Pierre Valade et le Belge Jérémy Le Van, elle avait développé une application sous forme d’agenda multiplateforme ouvert à des services tiers.

Selon Les Echos, le montant de l’opération n’a pas été dévoilé mais la presse USA évoque un montant de 100 millions de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur