Cyber-attaque : 360 000 comptes Citigroup ont finalement été piratés

Cloud

Citigroup a annoncé que, suite à la cyber-attaque de mai dernier, 360 000 de ses comptes clients avaient été piratés et 3400 ont été ponctionnés, pour un total de 2,7 millions de dollars.

Au début du mois de juin, Citigroup avait révélé avoir fait l’objet d’une cyber-attaque. D’après les premières estimations, plus de 200 000  comptes de clients titulaires d’une carte de paiement de la banque américaine aux Etats-Unis avaient été touchés.

Selon Citigroup, les pirates auteurs de la cyber-attaque ont ainsi eu accès à de nombreuses et importantes données personnelles de ses clients, comme leurs noms, leurs coordonnées bancaires, leurs adresses e-mail.

En revanche, la banque affirmait que les pirates n’avaient pas accédé à  leur numéro de sécurité sociale, leur date de naissance et surtout aux codes secrets et dates d’expiration des cartes de crédit.

Mais les chiffres liés à ce piratage révélés aujourd’hui sont beaucoup plus inquiétant et les premières estimations sont en fait loin de la réalité.

Citigroup vient en effet d’annoncer, qu’en réalité, ce sont 360 000 comptes qui ont été piratés.  3400 de ces comptes bancaires ont été ponctionnés illégalement, ce qui correspond à 2,7 millions de dollars dérobés…

L’établissement financier américain a assuré qu’il allait rembourser ses clients lésés. Toutefois, Citigroup aurait tardé à prévenir ses clients de l’existence de cette cyber-attaque.

Ce piratage a eu lieu le 10 mai, et la banque n’a commencé à envoyer les courriers de mise en garde que le 3 juin dernier…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur