Cyber-attaques : les Etats-Unis pointent du doigt la Chine et la Russie

Cloud
netasq-cassidian-sécurité-IT-internet-entreprise-protection-pare-feu-firewall

Les Etats-Unis veulent se doter de nouveaux outils “offensifs et défensifs” contre les cyber-attaques. Un rapport émanant des services de renseignement américains montre l’ampleur du phénomène.

Le Pentagone déclare la guerre sur les réseaux informatiques.

Aux Etats-Unis, l’équivalent du ministère de la Défense veut créer de nouvelles armes “offensives et défensives”.

Le tension monte d’un cran : désormais, la puissance américaine projette non seulement d’intensifier la lutte contre le cyber-piratage mais aussi de riposter face aux assauts.

Lundi, Regina Dugan, directrice de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA), a déclaré que le gouvernement américain a besoin de “solutions plus efficaces et plus nombreuses” pour assurer la protection des Etats-Unis.

Pour cela, il faut investir dans des “outils offensifs et défensifs”.

Le budget de la DARPA sera augmenté : 208 millions de dollars en 2012 (+73% par rapport à l’année précédente).

Un effort considérable dans un contexte économique qui tend à la rationalisation de tous les services fédéraux…

Même si le Pentagone souhaiterait une rallonge supplémentaire ( pour parvenir à un budget global de 500 millions de dollars).

“Notre objectif premier est d’éviter une guerre. Cela se fait en partie en se préparant à cette éventualité”, a précisé Regina Dugan selon les propos retenus par l’AFP.

“Mais pour parer à un échec en matière de prévention, nous devons prendre nos responsabilités en nous préparant à répliquer.”

(Lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur