Cyber-attaques nouvelle génération : FireEye acquiert Mandiant pour plus d’un milliard de dollars

CloudEntrepriseGestion cloud
FireEye-acquisition-Mandiant

FireEye et Mandiant, deux éditeurs américains dynamiques dans la sécurité IT, se rapprochent pour gérer la détection précoce des assauts et assurer la gestion des crises associées aux attaques sophistiquées et ciblées (bonus vidéo).

Deux acteurs nouvelle génération de la sécurité IT combinent leurs forces aux Etats-Unis. FireEye, éditeur de solutions de sécurité IT contre les attaques sophistiquées, annonce l’acquisition de Mandiant, spécialiste de la sécurité des terminaux pour utilisateurs finaux et de la gestion des moyens à mettre en oeuvre après une cyber-attaque.

La transaction d’un montant dépassant le milliard de dollars (en numéraire et actions) a été bouclé le 30 décembre 2013, selon le communiqué. L’acquisition a été validée par les actionnaires de Mandiant et les conseils d’administration des deux sociétés.

Coté au Nasdaq depuis l’été dernier, FireEye a trouvé en  Mandiant un partenaire complémentaire. Le premier est spécialisé dans la détection précoce des attaques ciblées tandis que Mandiant gérerait mieux les réponses à apporter lorsque la sécurité IT est compromise en entreprise. Sachant que les deux parties avaient entamé une collaboration technologique depuis avril 2013. Et les synergies s’étaient accentuées en février 2013 avec une intégration plus poussée de leurs gammes de produits.

La combinaison de leurs savoir-faire respectifs, marqués sous le sceau de l’innovation, devrait permettre d’aboutir à un catalogue de solutions contre les menaces avancées persistantes (APT ou Advanced Persistent Threats) susceptibles de répondre aux besoins des organisations en terme de protection IT en temps réel, de gestion intelligente des menaces contextuelles et de capacité de réactions rapides.

FireEye et Mandiant : une nouvelle génération d’éditeurs dans la sécurité IT

FireEye, qui recense 1500 clients dans une quarantaine de pays (dont la France), met en avant son moteur Multi-Vector Virtual Execution (MVX) sur lequel des machines virtuelles s’appuient pour assurer la sécurité IT (Web, messagerie, data center et terminaux mobiles) dans les grandes organisations.

Mandiant, qui allait fêter son dixième anniversaire en 2014, met davantage en avant son expertise dans les “remèdes” à mettre en place en cas de situations avérées d’attaques (deux millions de solutions pour terminaux endpoint déployées). En février 2013, les travaux de l’éditeur autour de son rapport sur la prévention des attaques sophistiquées avec un focus sur les cellules de cyber-espionnage en Chine avaient été remarquées.

En octobre 2013, nous avions rencontré Denis Gadonnet, Directeur Europe du Sud de FireEye à l’occasion des Assises de la sécurité à Monaco. L’occasion d’effectuer un point techno et business alors que l’IPO au Nasdaq était encore chaude…

Quiz : Géants du high-tech, savez-vous où il se trouve ?

Credit photos : page Facebook FireEye


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur