Cyber-criminalité : la fraude qui valait mille milliards de dollars

Cloud

Selon une étude McAfee présentée au Forum de Davos, les entreprises ne protègent pas assez leurs données sensibles, comme la propriété intellectuelle.

A l’occasion du Forum de Davos qui s’est terminé dimanche soir, le PDG de McAfee est venu attirer l’attention des “grands de ce monde” à propos du fléau de la cyber-criminalité.

Tout en révélant un chiffre étonnant : selon une nouvelle étude du spécialiste de la sécurité IT* validé par son comité d’experts en cyber-criminalité, la fraude en ligne a coûté 1000 milliards de dollars aux entreprises en 2008. “Ce rapport est un signal d’alerte parce que la crise économique actuelle est sur le point de créer une débâcle mondiale pour les informations vitales”, a déclaré Dave Dewalt, patron de McAfee, cité dans Les Echos.

Des chercheurs du Purdue University’s Center for Education and Research in Information Assurance and Security on décrypté les réponses de plus de 800 CEO issus de huit pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Chine, Inde, Brésil et Dubai). Ils ont suivi avec intérêt la manière dont les informations critiques comme la propriété intellectuelle est générée, stockée, transférée et éventuellement perdue…

Sur le seul volet de la propriété intellectuelle, l’éditeur assure que les entreprises ont perdu 6,4 milliards de dollars l’année dernière à cause des infractions portant sur les données et qu’elles ont dû consentit un budget global de 600 millions de dollars pour réparer les dégâts.

A l’occasion du Forum de Davos qui s’est terminé dimanche soir, le PDG de McAfee est venu attirer l’attention des “grands de ce monde” à propos du fléau de la cyber-criminalité.

Tout en révélant un chiffre étonnant : selon une nouvelle étude du spécialiste de la sécurité IT* validé par son comité d’experts en cyber-criminalité, la fraude en ligne a coûté 1000 milliards de dollars aux entreprises en 2008. “Ce rapport est un signal d’alerte parce que la crise économique actuelle est sur le point de créer une débâcle mondiale pour les informations vitales”, a déclaré Dave Dewalt, patron de McAfee, cité dans Les Echos.

Des chercheurs du Purdue University’s Center for Education and Research in Information Assurance and Security on décrypté les réponses de plus de 800 CEO issus de huit pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Chine, Inde, Brésil et Dubai). Ils ont suivi avec intérêt la manière dont les informations critiques comme la propriété intellectuelle est générée, stockée, transférée et éventuellement perdue…

Sur le seul volet de la propriété intellectuelle, l’éditeur assure que les entreprises ont perdu 6,4 milliards de dollars l’année dernière à cause des infractions portant sur les données et qu’elles ont dû consentit un budget global de 600 millions de dollars pour réparer les dégâts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur