Cyber-harcèlement sur MySpace : une femme condamnée aux Etats-Unis

Mobilité

Lori Drew auraît poussé une amie de sa fille au suicide après l’avoir “plaqué” sur Internet..

Aux Etats-Unis, Lori Drew, une femme au foyer de 49 ans poursuivi pour cyber-harcèlement , a été reconnue coupable sous trois chefs accusations pour avoir exploité un accès non autorisé à MySpace.

Bien que chaque motif soit associé à une sentence maximale d’un an de prison et une amende de 100 000 dollars, Lori Drew ne devrait pas se voir infligé une peine privative de liberté. Ses avocats ont déjà fait appel, en se basant sur l’absence de preuve.

Toutefois, il est  important de noter que Lori Drew n’a pas été reconnue coupable de trois délits reprimandés par les lois fédérales Computer Fraud et Abuse Act. Sinon, la peine aurait été plus sévère.

Au cours du procès, le jury a rejeté l’argument de l’accusation considérant que l’accès illégal à MySpace était équivalent au piratage d’un ordinateur. Un angle d’attaque qui aurait pu provoquer un précédent.

Lori Drew était accusée d’avoir ouvert un compte MySpace sous l’identité “Josh” pour flirter avec Megan Meier, une amie de sa fille. Elle a poursuivi ses conversations en ligne avec Megan Meier avant de se moquer d’elle et de la “plaquer”. Peu après, Megan Meier s’est suicidée.

“Ma cliente est déroutée par ce verdict”, a déclaré H. Dean Stewart, l’avocat de Lori Drew, lors d’une conférence de presse. “Elle est profondément attristée par le fait que Megan se soit donné la mort. Elle ne se sent pas disculpée.”

L’affaire a finalement été jugée à Los Angeles, ville dans laquelle sont situés les serveurs MySpace. Les autorités judiciaires de l’Etat du Missouri avaient auparavant refusé d’examiner la plainte. Cette réticence de la part d’un tribunal d’Etat pose des questions préoccupantes à propos de la juridiction de référence des entreprises. Surtout celles qui ont migré leurs serveurs  dans des pays étrangers.

Traduction d’un article de Vnunet.com intitulé Drew convicted in MySpace bullying case en date du 27 novembre 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur