Cyberdéfense : Orange acquiert Lexsi pour renforcer ses assises en sécurité IT

CloudCyberDéfenseSécurité
Cyberdéfense-Orange-renforce-assises-sécurité-Lexsi
2 24

Orange cherche à renforcer son pôle « Cyberdéfense » en prenant le contrôle de Lexsi (fournisseur français de services de sécurité IT).

Orange cherche des leviers à l’extérieur pour renforcer sa branche « Cyberdéfense ».

Le groupe télécoms entre en négociations exclusives avec le fonds Argos Soditic, propriétaire de Lexsi, pour acquérir ce spécialiste des services dédiés à la sécurité IT (audit, conseil, réponse à incident). Le tout emballé sur un thème marketing des « Threat Intelligence Services ».

La transaction est sujette aux procédures d’information-consultation des instances représentatives du personnel et devrait être finalisée au deuxième trimestre 2016, précisé le communiqué émanant d’Orange.

La création de Lexsi remonte à 1999. La société avait été fondée par Joël Rivière, ex-Directeur du département informatique de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN).

En 2009, Pierre Polette (ex-XS Pôle Sécurité, acquis par Lexsi deux ans plus tôt) a pris la direction du groupe.

Au dernier pointage, le prestataire de services de sécurité IT revendique 500 clients actifs. Son chiffre d’affaires 2015 s’élève à 24 millions d’euros (« croissance à 2 chiffres depuis plus de 5 ans « ).

Le groupe visé par Orange emploie plus de 200 collaborateurs répartis entre la France, le Canada et Singapour. Et les recrutements continuent (70 postes ouverts) alors que 80 personnes ont rejoint Lexsi l’an passé.

Objectif pour Orange : la consolidation de son nouveau pôle Orange Cyberdéfense (filiale d’Orange Business Services) mais aussi les services dédiés à la sécurité des PME (un des atouts de Lexsi).

Lors du dernier Forum international de la cybersécurité organisé à Lille fin janvier, Orange cyberdéfense annonçait qu’il comptait installer prochainement un laboratoire et deux services dans la métropole du nord de la France.

Silicon.fr rappelle qu’en 2014, le groupe télécoms avait acquis Atheos, spécialiste du contrôle d’accès et la lutte contre les fuites d’information, ainsi que de la « cyberdéfense active ».

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Den Rise)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur