Cybion lance CareVox, la “première plate-forme participative sur la santé”

Mobilité

Sur le modèle d’AgoraVox, CareVox entend animer l’actualité sur la santé. Toujours par les internautes pour les internautes.

Qu’est-ce que la médecine chinoise? Et l’apithérapie? Comment soulager les troubles de l’humeur? Quelles sont les conséquences de l’usage du Distilbène. Où se répandent les PCB? A toutes ces questions (et bien d’autres) liées à la santé, CareVox entend y répondre. Ou, à défaut, lancer le débat.

Dédié au thème de la santé CareVox est le nouvel avatar de la société Cybion. Le cabinet de veille concurrentiel, dirigé par Carlo Revelli, n’en est pas à son coup d’essai. Déjà initiateur du populaire AgoraVox, Cybion a décliné le principe du site participatif à travers NaturaVox, SportVox (pour le journal L’Equipe) et Orsérie (pour Clarins).

L’objectif du site est d’apporter aux internautes, bloggers, professionnels, experts ou néophytes, un lieu d’échange et d’information, gratuit, organisé autour de quatre thématiques : santé au quotidien, beauté & bien-être, famille et visions actuelles“, résume le communiqué. Thème ô combien porteur, la santé se prête effectivement parfaitement à la production éditoriale en ligne. Textes, images, sons et vidéos y sont les bienvenus.

Tout le monde peut s’exprimer

Et, à l’instar d’AgoraVox, les contenus de CareVox sont produits par les internautes. Quels qu’ils soient. Malgré le domaine très spécialisé de ce qui touche à la médecine et aux rapports au corps en général, “toutes les personnes sensibles au domaine de la santé peuvent ainsi s’exprimer, qu’il s’agisse de professionnels ou non“, indique le communiqué.

Un comité de rédaction composé, lui, de professionnels de la santé et d’experts en leurs domaines, est chargé de sélectionner et valider (ou non) les contenus proposés par d’autres professionnels, malades, et autres internautes lambda. Ce qui ne palie pas les risques de dérives.

Ainsi l’article 10 secrets du succès que vos parents ont oublié de vous mentionner du conférencier Patrick Leroux spécialisé dans “la motivation et les stratégies du succès“, qui réduit un peu hâtivement le bien être personnel aux seuls revenus financiers. De quoi attiser la colère d’un lecteur qui se présente sous le pseudonyme de Tobby. “Ça démarre vraiment très mal pour Carevox avec cet article de psychologie de bazar“, s’insurge-t-il arguments à l’appui.

L’intelligence collective, point clé du fonctionnement de CareVox

L’intervention des lecteurs, forme d’intelligence collective, est évidemment l’un des points clés du fonctionnement de CareVox, que ce soit pour alimenter le débat ou modérer les éventuelles erreurs du comité de lecture. Dialogues interactifs au cour de sessions de chat et dossiers spéciaux viendront compléter les contenus éditoriaux fournis par les internautes.

Cybion a créé CareVox a l’initiative de Pharmagest Interactive, un éditeur de solutions informatiques pour officines et industriels de la pharmacie. “En finançant CareVox, Pharmagest permet à chacun d’accéder à une information de qualité sur la santé au quotidien“, assure Cybion qui reste maître de la gestion des contenus.

L’expertise de Cybion sera utilisée dans le cadre de CareVox surtout pour identifier et valider des nouvelles sources d’informations pertinentes“, souligne l’entreprise de Carlo Revelli. L’idée restant bien d’offrir une plate-forme participative dédiée à “l’info santé“, la première selon Cybion.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur