Le nouveau dada du co-fondateur d’Oculus : la surveillance des frontières

EntrepriseManagementStart-up
palmer-luckey-oculus-defense

Palmer Luckey, co-fondateur d’Oculus (propriété de Facebook), pourrait rebondir avec une start-up exploitant la technologie de détection radar utilisée pour les voitures autonomes à des fins de surveillance des frontières terrestres.

C’est un revirement impressionnant. Palmer Luckey, le co-fondateur d’Oculus (réalité virtuelle) qui avait quitté Facebook en mars dernier, veut lancer une nouvelle start-up dédiée au secteur de la défense.

Selon The New York Times,  il voudrait exploiter la technologie Lidar (télédétection par laser) utilisée dans la conduite autonome, capteurs infrarouges et des caméras afin de surveiller les frontières, selon des sources proches du dossier.

Déployée à la frontière mexicaine, elle pourrait être beaucoup plus efficace et moins onéreuse que le mur que Donald Trump veut ériger pour stopper l’immigration clandestine.

La technologie de Palmer Luckey pourrait également permettre de surveiller le périmètre de complexes militaires.

Le fonds d’investissement géré par Peter Thiel, entrepreneur, investisseur (via Founders Fund) et conseiller technologique auprès du Président des Etats-Unis Donald Trump, devrait soutenir la start-up de Palmer Luckey.

Le co-fondateur d’Oculus a confirmait au New York Times qu’il travaillait effectivement sur ce type de sujet au nom de la défense.

Palmer Luckey porte visiblement un intérêt particulier à ce secteur.  Il dispose de deux propriétés entre la région New York et Chico (Californie), qui comprennent d’ancien silos de missiles de l’armée américaine.  Il possède aussi plusieurs véhicules militaires et trois hélicoptères via des sociétés.

Devenue une véritable icône de la tech pour avoir remis au goût du jour la réalité virtuelle avec sa start-up Oculus, Palmer Luckey l’avait ensuite vendue à Facebook en mars 2014 pour 2 milliards de dollars.

La transaction aurait alors, selon Forbes, permis à Palmer Luckey d’empocher 730 millions de dollars au passage.

(Crédit photo : Palmer Luckey) sur Twitter


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur