Dailymotion accélère l’offensive dans la vidéo Premium

Régulations
dailymotion

Pour monétiser plus efficacement ses contenus, Dailymotion creuse le filon de la vidéo Premium avec l’offre OpenVoD, dont le cercle de partenaires s’élargit avec des chaînes TV et des sociétés de production.

En quête de leviers pour monétiser ses contenus auprès de ses quelque 110 millions de visiteurs uniques par mois, Dailymotion exploite le modèle de la vidéo Premium.

La plate-forme française créée voici 8 ans par Cédric Tournay élargit le cercle de ses partenaires réunis sous la bannière de l’offre OpenVoD, qui permet aux professionnels et “motionmakers” de vendre leurs vidéos à l’acte ou par abonnement.

Gaumont rejoint la boucle avec une centaine de films disponibles à la location. Les chaînes TV Docubox (documentaires), FightBox (sports de combat) et FashionBox (mode) diffusent quant à elles leurs programmes en direct.

Le magazine de société Strip-Tease et le spécialiste de l’animation japonaise Dybex ont opté pour une segmentation par épisodes.

Ce service payant, sans engagement, doit coexister avec le modèle original financé à 100% par la publicité, ce qui représente un véritable challenge sur Internet.

On ignore quels critères ont été établis pour fixer le taux de commissionnement, mais de nouvelles perspective de collaboration avec Dailymotion se présentent pour les chaînes TV et producteurs de contenus.

OpenVoD connaîtrait un démarrage convaincant, avec une forte croissance mensuelle des clients (+80%) et 30% du volume de transactions représentés par les abonnements.

Cette offre constitue l’un des piliers d’une stratégie 2013 axée sur les influences de l’ère post-PC : dans cet esprit, Dailymotion a dépoussiéré son application pour téléviseurs connectés, déployé le fil d’informations interactif Activity Feed et fait peau neuve sur Windows Phone 8.

Son rapprochement avec Yahoo a néanmoins tourné court avec l’ingérence du gouvernement français dans le dossier.

Fleur Pellerin tente désormais de tourner la page. Pour améliorer l’image de la France auprès des groupes d’investissements américains, la ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique a effectué, début juin, un déplacement dans la Silicon Valley.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur YouTube ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur