Dailymotion et Flattr s’associent pour le “financement social” de la vidéo

EntrepriseStart-up
logo Dailymotion

Dailymotion s’associe au service de micro-paiement Flattr, dédié à la rémunération des créateurs de contenus sur Internet. Une nouvelle vague du financement de la création ?

Dailymotion (plate-forme de partage vidéos) et Flattr (service entre le micro-paiement et le micro-financement) viennent d’officialiser un partenariat.

Ils collaboreront pour aider au “financement social” de la création de vidéos.

Flattr est une start-up suédoise fondée en février 2010 par Peter Sunde, l’un des co-fondateurs de The Pirate Bay, et Linus Olsson.

Il s’agit d’un site de micro-paiement reposant sur un concept original, entièrement pensé pour la création de contenus.

Du micro-financement en mode crowdsourcing.

Les utilisateurs du service définissent chaque mois une somme qu’ils souhaitent partager, puis, au cours du mois, ils cliquent sur les boutons “Flattr” inclus par les différents créateurs de contenus (article, image, vidéos, jeux, ou même commentaires sur une contribution blog…) sur Internet.

A la fin du mois, la somme déposée est répartie équitablement entre chaque contenu que l’utilisateur a “Flatté”.

Par exemple, un internaute, qui dépose 5 euros au début du mois et clique sur 10 boutons “Flattr”, donnera 50 centimes pour chaque contenus.

S’il a “Flatté” 4 vidéos du même créateur, celui-ci touchera 2 euros.

L’idée est de pouvoir encourager les créateurs facilement avec de l’argent, entre le “J’aime” de Facebook et un site de crowdfunding plus poussé comme Kickstarter.

Il n’existe qu’un seul type de compte, donc tous les utilisateurs peuvent faire des dons et en recevoir : “Nous savons que tous ceux qui créent consomment également les contenus des autres. Et vice-versa. Nous ne faisons pas de différence entre les gens.”

Flattr se rémunère avec une commission de 10% sur les revenus qu’il génère.

L’accord avec Dailymotion permettra aux 50 000 Motionmakers, les créateurs les plus actifs de la plate-forme de vidéo en streaming française qui partagent déjà les revenus publicitaires générés par leurs vidéos, d’ajouter facilement un bouton Flattr à côté de leurs vidéos.

Pour Dailymotion, c’est une façon de plus d’encourager les contenus orignaux sur leur plate-forme, avec d’autre initiatives de crowdsourcing ou de bourses.

Et Flattr, qui commence à se faire connaitre dans le nord de l’Europe, au Royaume-Uni et en Allemagne, pourra ainsi s’appuyer sur l’audience de 114 millions de visiteurs uniques mensuels de Dailymotion, qui y regardent 1,8 milliard de vidéos chaque mois, pour se développer dans le monde.

Siim Teller, Community Manager de Flattr, a créé cette vidéo pour expliquer le concept du service de micro-paiement et résumer la procédure à effectuer pour l’utiliser sur Dailymotion :

 

Logo : © Marc Dietrich – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur