Dailymotion n’a pas censuré le “Casse toi alors, pauvre con” de Nicolas Sarkozy

Mobilité

Le Parisien a demandé à Dailymotion d’interrompre la diffusion de sa vidéo de l’accrochage entre Nicolas Sarkozy et un visiteur du Salon de l’agriculture.

Après le “buzz” autour du SMS qu’il aurait envoyé à Cécilia, Nicolas Sarkozy a de nouveau agité la Toile ce week-end. La raison, cette fois, tient à un film réalisé par un journaliste de Youpress pour Le Parisien sur le salon de l’agriculture, le samedi 23 février. On y voit Nicolas Sarkozy insulter une personne qui refuse de le saluer tout en lui assénant “Touche moi pas, tu me salis”. Réponse du chef de l’Etat : “Casse toi alors, pauvre con”. Et succès d’audience immédiat puisque cette prise de bec aurait été visionnée plus d’un million de fois en 24 heures, selon Le Parisien et son hébergeur Kewego.

La diffusion de la vidéo en question – dont des copies circulent sur de nombreux sites – a par ailleurs été ponctuellement suspendue hier par Dailymotion. “Pour cause de non respect des conditions d’utilisation”, justifie la plateforme française de diffusion de vidéos. Résultat, le “buzz” s’est immédiatement amplifié, plusieurs sites y voyant une éventuelle opération de censure.

Dailymotion vient en fait de nous indiquer qu’elle a “retiré cette vidéo à la demande de la rédactrice en chef du Parisien”, qui souhaitait faire valoir les droits du quotidien sur la diffusion de ce film. Reste qu’une dizaine de nouvelles copies ont depuis été mises en ligne sur cette même plate-forme. Même palmarès pour YouTube, qui semble, elle, avoir maintenu en ligne la vidéo depuis sa première diffusion samedi soir.

Et l’affaire ne semble pas être sur le point de “retomber”. Sur son weblog, André Gunthert, chercheur en études visuelles à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales), estime en effet que “la montée en consultation de la vidéo est la plus forte jamais observée pour une vidéo à caractère politique (plus importante que celle de la vidéo “Sarkozy G8″, qui a battu depuis tous les records)”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur