Dailymotion a toujours l’oeil sur Windows Phone 8

Cloud
Dailymotion Windows Phone 8

Engagée dans une rationalisation de son offre à destination des mobinautes, la plate-forme vidéo Dailymotion offre un lifting à son application Windows Phone 8.

Windows Phone 8 entre toujours dans les plans de Dailymotion.

Désormais détenue à 100% par Orange, la plate-forme vidéo appréhende les implications de l’ère post-PC et inscrit l’OS mobile de Microsoft comme l’un des piliers de sa réorientation stratégique vers les smartphones.

Dans cette logique de développement tous azimuts au-delà du Web, place est faite à l’application Windows Phone 8, qui aura droit, en avril, à un lifting de pied en cap.

Remodelée d’un point de vue graphique, mais aussi fonctionnel, elle tirera parti des spécificités de l’interface “Modern UI” ; notamment les tuiles dynamiques, avec un système de notifications en temps réel.

Dénombrées à plus de 30 millions, les vidéos Dailymotion gagneront en visibilité, indexées dans le moteur de recherche interne et partageables sur Facebook via un connecteur dédié.

Autre nouveauté pour l’utilisateur, la possibilité de publier des contenus directement depuis son mobile, qu’il s’agisse de vidéos préenregistrées ou capturées au vol.

Enjeu crucial à l’heure où de nombreuses restrictions pèsent encore sur l’Internet mobile, une technologie de compression adaptative rend le téléversement des fichiers moins consommateur en bande passante.

Directeur de la distribution et du développement de Dailymotion, Vincent Martin évoque “la popularité de Windows Phone 8 et de leur gamme croissante de smartphones“.

Des propos en phase avec les récentes déclarations de Laurent Schlosser. Le directeur Mobilité et Opérateurs de Microsoft affirme qu’en France, “Windows Phone 8 gagne 1% de part de marché par mois“.

Certains éditeurs – citons Spotify – l’exploitent comme un levier de croissance. D’autres, comme Adobe, s’en détournent pour se concentrer sur iOS et Android.

Outre la mobilité, Dailymotion entretient des ambitions sur le front de la vidéo à la demande.

L’un des ses objectifs pour 2013 : développer et thématiser son offre payante de SVoD, initiée fin 2012 avec Kid Plus, qui propose un accès à plus de 1000 programmes jeunesse pour 4,49 euros TTC par mois.

Il est également question d’élargir le périmètre de la solution OpenVoD, qui permet à tous les partenaires, professionnels ou “Motionmakers”, de monétiser leurs vidéos en les proposant à la location, sur un modèle de paiement à l’acte ou d’abonnement mensuel.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les secrets de Windows 8 ?

Crédit photo : Igor Zh. – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur