Daniel Chiossi (Orange Business Services) : “3000 clients ont choisi Le Cloud Pro”

CloudEntreprise
daniel-chiossi-orange-business-services-cloud

Le directeur marketing Programme Cloud Computing d’Orange Business Services fait le point sur l’essor des services cloud pour le segment des PME en France.

Orange Business Services propose désormais une batterie de services cloud pour le compte de ses clients professionnels.

En collaboration avec des éditeurs partenaires, un effort de segmentation a été fourni pour répondre aux besoins plus ou moins complexes des entreprises.

Daniel Chiossi, Directeur marketing Programme Cloud Computing d’Orange Business Services, fait le point sur le business généré dans le segment des PME (interview réalisée le 15/03/12, en marge d’une présentation de solutions BYOD d’OBS).

Et les services s’étendent depuis cet entretien. Récemment, OBS a présenté une solution de visioconférence dans le cloud (Telepresence Pass).

ITespresso.fr : Quelle part de chiffre d’affaires Orange Business Services réalise dans le cloud ?
Daniel Chiossi : On a terminé l’année 2011 à 85 millions d’euros. Cela représente une proportion très minime du chiffre d’affaires d’OBS (moins de 10%).

Notre CEO Vivek Badrinath affiche une intention d’atteindre 500 millions d’ici 2015.

ITespresso.fr : Vous mettez l’accent sur quels angles “cloud” chez Orange Business Services ?
Daniel Chiossi : Nous l’avons développé sous plusieurs thématiques. En particulier une gamme de solutions autour des infrastructures (Infrastructure-as-a-Service ou IaaS en anglais).

Mais Orange Business Services préfère parler de “Flexible Computing” ou virtual data center.

En octobre 2011, on a décliné cette offre en ciblant les PME et des entreprises du segment mid-market voire certains projets menés par de grands comptes (“Express”).

Nos clients viennent du monde du logiciel, du commerce électronique, de l’industrie et de la santé.

Le client achète un ensemble de capacités CPU, RAM et disques pour créer le nombre de machines virtuelles (VM) qu’il souhaite. Contrairement à des offres de pures machines virtuelles comme celles d’Amazon Web Services, on fournit de vraies capacités de data center virtuel.

A l’intérieur de cette capacité de traitement, le client a toute la latitude pour construire son architecture IT.

Avec la formule “Express”, c’est OBS qui assure la gestion et on met à disposition du client un portail de self-services pour piloter les caractéristiques de chacune des VM.

Au-dessus, nous proposons l’offre “Flexible Computing Premium” pour la gestion des couches applicatives d’une infrastructure IT (OS, middleware, applicatif).

Nous proposons également une déclinaison pour le cloud privé : l’infrastructure physique est dédiée à un seul client grand compte.

ITespresso.fr : Quel premier bilan effectuez-vous de votre offre “Le Cloud Pro” (un package de services cloud à destination des TPE-PME) ?
Daniel Chiossi : L’accueil de ce modèle Software-as-a-Service (SaaS) a été favorable et nous avons un bon retour du marché. En l’état actuel, nous recensons 3000 clients ayant adopté Le Cloud Pro.

Pour la première fois en France, un acteur a cherché à simplifier la vision du cloud pour le monde des TPE et des professionnels.

On ne parle plus d’infrastructures mais d’applications aux clients.

Nous proposons un bouquet de services aux clients (60 applications au maximum : comptabilité, ressources humaines, gestion de la relation client…).

Le client n’a qu’un seul interlocuteur : Orange Business Services, qui assure la relation avec l’éditeur de service cloud tiers (commerciale, support technique, facturation…).

De notre côté, nous effectuons une pré-sélection d’acteurs-clés par thèmes d’applications et nous couplons ce bouquet avec nos offres d’accès Internet à destination de ce segment de clients.

Il reste encore des effort à fournir pour expliquer ce qu’est le cloud. L’appréhension du cloud varie en fonction des secteurs d’activités, des métiers et d’une sensibilité plus ou moins proches de l’IT.

(Lire la fin de l’interview page 2)

Orange Business Services : cloud et segment PME (données janvier 2012)

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur