Dario Zamarian (Dell) : « Converger vers le data center de demain »

Pour aborder la métamorphose du data center sous l’angle du cloud et de la virtualisation, Dell diversifie son offre. Le point avec Dario Zamarian, vice-Président et Directeur général de la division Réseaux.

Dario Zamarian Dell réseaux

Dell s’implique dans la métamorphose du data center.

La montée en puissance du cloud computing et de la virtualisation a redéfini l’organisation des infrastructures, sous l’angle de la convergence entre serveurs, stockage, réseaux, applications et postes de travail.

Pour le groupe IT américain, il s’agit d’établir des synergies entre tous les maillons de cette chaîne, afin de proposer aux entreprises de toutes tailles des solutions propices à un fort retour sur investissement.

Interview avec Dario Zamarian, vice-Président et Directeur général de la division Réseaux, investi en juillet 2010 après six ans passés chez Cisco.

ITespresso.fr : Fournisseur historique de matériel aux utilisateurs finaux, Dell recentre sa stratégie sur les solutions. Comment se manifeste cette transition ?

Dario Zamarian : Dell s’est forgé une réputation au sein du poste de travail, particulièrement avec les PC portables. Au cours des dernières années, pour diversifier notre portefeuille de compétences et services, nous avons multiplié les investissements. Au total, ce sont 12 milliards de dollars qui ont été injectés dans des acquisitions, des recrutement de talents, des rachats de brevets… Equalogic et Compellent nous ont apporté leur savoir-faire en matière de stockage réseau ; SonicWall, pour la sécurité des infrastructures ; Wyse, pour les clients légers et technologies de virtualisation ; Quest, pour la gestion des actifs informatiques [...]

Nous avions les serveurs et le stockage. Il devenait évident de développer notre activité réseaux, ce qui a coïncidé avec mon arrivée en 2010. En combinant ainsi équipement et logiciel dans des architectures de référence, nous pouvons, par rapport à des « pure players » comme Cisco [réseaux, ndlr] et EMC [stockage], fournir des solutions complètes qui évitent aux entreprises de solliciter un éventail de fournisseurs et d’assembler elles-mêmes le puzzle.

ITespresso.fr : Quels ont été, pour vous et vos clients, les premiers fruits de cette réorientation ?

Dario Zamarian : Sur les 12 derniers mois, l’activité combinée serveurs – stockage – réseaux – services a représenté un tiers du chiffre d’affaires du groupe, soit 50 milliards de dollars, et dégagé la moitié de la marge brute. Nous nous sommes concentrés sur les « grosses PME » et au-delà, de 500 à 5000 salariés. Le principe de convergence, on l’applique avec Active Infrastructure. Nous délivrons serveurs, systèmes de stockage et infrastructure réseau, avec une couche d’abstraction. En fonction de l’hyperviseur que choisit le client, nous lui proposons les solutions adéquates. Vous branchez, c’est prêt, avec une évolutivité garantie pour étendre et échelonner facilement les capacités. La qualité de service est rehaussée et les opérations de maintenance, écourtées.

ITespresso.fr : L’étude « Optimize your infrastructure », commandée par vos soins, a mis en lumière la frilosité des PME face à la virtualisation et au cloud computing. Comment faire évoluer les mentalités ?

Dario Zamarian : Ces sociétés disposent généralement d’un budget limité et n’ont pas nécessairement les compétences informatiques. Rarement force de proposition, elles entretiennent une relation de confiance avec Dell, qui va prendre en charge, via son réseau de partenaires, le déploiement de l’infrastructure et l’apport de conseil. Nous nous basons sur les solutions élaborées avec les grands comptes. Illustration avec l’offre Boomi [héritée du rachat de la société du même nom, ndlr], qui permet aux petites entreprises de gérer leur propre parc d’applications distribuées (cloud, SaaS et sur site), sans appliances ni logiciels dédiés.

Mais nous avons aussi des appliances pour faciliter la gestion des actifs informatiques et assurer la sécurité ainsi que la conformité des postes de travail. Le modèle KACE K1000, récemment mis à jour, propose désormais un inventaire des périphériques, une télédistribution avancée des logiciels et un système de contrôle avancé à distance. La solution est délivrée en trois versions physiques et une virtuelle. Plus de 60% des clients ont un retour sur investissement positif en moins de 6 mois.

Aux PME, nous pouvons également fournir des services indépendants : pare-feu et chiffrement de SonicWall, systèmes de stockage d’Equalogic, clients légers et VDI (bureaux virtuels) avec Wyse… Mais pour simplifier le déploiement, nous invitons ces clients à migrer vers le cloud. Il s’agit surtout de maintenir le distinguo entre ces grands comptes qui ont poussé la virtualisation au maximum et ces sociétés qui ne l’ont pas encore adoptée, pour en cerner plus efficacement les raisons.

ITespresso.fr : Dans le cadre de votre offre Hyperscale, vous menez des expérimentations avec l’architecture ARM. Quelle sera sa place dans le data center de demain ?

Dario Zamarian : Les puces ARM, issues du monde de la mobilité, offrent un excellent rapport performance par watt et une forte densité. Ces deux enjeux cruciaux du data center de demain sont dans la lignée de notre philosophie. Nous mettons nos équipes d’ingénieurs au parfum de la Green IT, pour qu’ils appliquent les principes à l’élaboration des data centers. Nos systèmes de refroidissement passif en sont l’illustration et nous ont valu une distinction au baromètre « How clean is your cloud » de Greenpeace. Les promesses sont alléchantes, mais les portages applicatifs restent fastidieux. L’architecture x86 peut encore dormir sur ses deux oreilles.

Crédit photo : Dell

Lire également les articles de Silicon.fr sur la session Dell Storage Forum Paris :
- Focus sur la protection des données
- Compellent, NetVault et PowerVault
- Objectif consolidation du portefeuille

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Dario Zamarian (Dell) : « Converger vers le data center de demain »

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

04:34:27