Darkode : le FBI fait tomber le forum de l’ombre

RisquesSécuritéVirus
darkode-forum-ombre-stop-FBI
5 4

Sous la supervision du FBI , le forum Darkode, qui constituait un point de rendez-vous majeur des pirates pour mener des cyber-attaques, est tombé.

Darkode est tombé après une opération menée par le FBI.

C’est la fin du forum dédié au piratage par lequel il était possible d’acheter, de vendre, de monnayer et de partager des informations ou des outils favorisant des cyber-attaques.

Il a fallu que le FBI s’infiltre dans ce monde underground pour en connaître les coulisses d’administration.

Un accès était uniquement possible par cooptation sous le contrôle des gestionnaires de Darkode : on recensait plusieurs centaines de membres (entre 250 et 300 selon LeMonde.fr).

Mais tout postulant devait démontrer au préalable ses « talents » c’est-à-dire ses capacités à alimenter les ressources malware diffusées via Darkode.

Selon les autorités américaines, des mandats d’arrêt concernant une douzaine de personnes présumées en charge de l’administration de Darkode ont été émis dans trois districts.

Mais en tout, on évoque 70 membres de Darkode interpellés ou recherchés dans le monde

Une vingtaine de pays ont été associés à la coupure de ce forum qui entre dans une opération plus large contre la cyber-criminalité baptisée « Shrouded Horizon » : outre les Etats-Unis, on trouve des pays comme l’Australie, le Royaume-Uni, le Brésil, le Canada, la Colombie, la Croatie, le Nigéria, l’Allemagne ou Israël.

« Sur les 800 forums dédié à la criminalité sur Internet, Darkode représentait l’une des plus graves menaces à l’intégrité des données informatiques aux Etats-Unis et dans le monde », déclare David Hickton, procureur fédéral pour le district Ouest de Pennsylvanie, cité dans le communiqué du ministère de la Justice.

A travers le centre anti-cyberciminalité EC3, l’Europe était dans la boucle.

Europol a précisé de son côté que l’opération menée sous la supervision du FBI a abouti à 28 arrestations, 37 perquisitions et un nombre important de saisies de matériel informatique susceptibles d’abriter des preuves et des données pour pousser l’enquête encore plus loin.

(Crédit photo : Shutterstock.com – Droit d’auteur : Andrey_Popov)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur