Darty : la FNAC aurait gagné une manche décisive face à Conforama

BourseE-commerceEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
darty-fnac-victoire-conforama-suspense
3 1

Mardi soir, la FNAC assure détenir les moyens de prendre le contrôle d’une majorité de Darty. Tout en écartant définitivement l’autre prétendant Conforama ?

Dans la bataille pour s’approprier Darty, la FNAC a-t-elle remporté une manche décisive face à Conforama ? L’horizon semble s’éclaircir sérieusement.

Dans un communiqué diffusé mardi en fin d’après-midi, le groupe de distribution de produits culturels, dirigé par Alexandre Bompard, assure disposer « du soutien de la majorité de Darty ».

Avec la montée en puissance progressive dans le capital de l’enseigne visée en lien avec le projet d’acquisition, le groupe FNAC détiendrait désormais 29,73% du capital de Darty.

Il précise avoir reçu des « des engagements irrévocables » d’actionnaires de Darty [les fonds Knight Vinke et DCNA en l’occurrence selon Les Echos] à hauteur de 22,11%.

Du coup, la FNAC assure disposer des capacités lui permettant de prendre la main sur 51,84% du capital de Darty.

Un seuil qui lui permettrait de prendre le contrôle du groupe de distribution spécialisé dans l’électro-ménager et les produits high-tech qui a développé sa notoriété à travers « le contrat de confiance » avec ses clients.

Mais on ignore quand l’enseigne de distribution de produits culturels prendra vraiment possession de ces 22,11% censés faire la différence face aux velléités de Conforama.

En l’état actuel, il reste des précautions à prendre. Car ni Darty ni Conforama (via sa maison-mère Steinhof) ont précisé leurs intentions après ce nouveau rebondissement qui donne l’avantage à la FNAC.

« La FNAC déposera son Offer Document à destination de tous les actionnaires de Darty dans les prochaines semaines », précise le communiqué diffusé par la FNAC.

C’est vraiment le coup de sifflet final ? Si c’est le cas, la FNAC a rondement mené les négociations avec les actionnaires de Darty pour parvenir à ses desseins. Mais il faut encore rester prudent à ce stade.

Rappelons que la FNAC a présenté lundi une ultime offre à 170 pence par action. Ce qui valorise le groupe Darty à hauteur de 1,16 milliard d’euros.

Fort de cette alliance, Alexandre Bompard souhaite être en mesure de concurrencer des acteurs puissants dans l’e-commerce. Amazon en particulier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur