Data center : départ soudain du DG d’Equinix France

ManagementNominationsRégulations
equinix-depart-abrupt-michel-brignano

Michel Brignano a été démis de ses fonctions de DG d’Equinix France. Le contexte est flou mais l’exploitation du datacenter Equinix PA4 poserait un problème.

Update 05/06/14 à 17H16 : Départ de Michel Brignano : Equinix confirme le changement en France

Selon nos informations, Michel Brignano, Directeur général d’Equinix France, a quitté ses fonctions brusquement. Les circonstances précises de ce départ abrupt restent à éclaircir.

Le secteur de l’hébergement Web bruisse de rumeurs à ce sujet : Michel Brignano aurait été évincé de la direction France par la maison-mère américaine en raison de la difficulté à commercialiser le vaste data center de Pantin qui a été récemment inauguré.

Jeudi en début d’après-midi, nous avons contacté la direction d’Equinix France et le service de communication de l’opérateur international de data centers, qui n’ont pas souhaité émettre de commentaires. Nous n’avons pas pu joindre directement l’intéressé.

Coté au Nasdaq, Equinix a constitué un vaste réseau de centre de données et d’interconnexion (4500 entreprises partenaires et clients, 32 marchés stratégiques dont les Etats-Unis, l’Europe et la région Asie-Pacifique). C’est un des leaders dans le monde des data centers.

En France, Michel Brignano est arrivé chez Equinix en janvier 2007 (sa fiche est encore disponible dans le volet management groupe sur le site Web d’Equinix). Auparavant, le manager au profil commercial a travaillé pendant plus de 5 ans chez Telecity, en tant que directeur général France.

Comment expliquer le départ abrupt de Michel Brignano ? Alors que le DG France d’Equinix avait accordé un entretien à Silicon.fr à la mi-février sur le rôle d’Equinix dans le paysage du “cloud et des data centers de proximité”.

Equinix dispose de quatre centres en région parisienne : Roissy (l’implantation historique), Saint-Denis (avec un campus composé de deux data centers reliés par fibre et totalisant 13 000 m2), et Pantin, un nouveau site de 4000 m2 (à plein régime, Equinix PA4 devrait proposer 16 000 m2). “Le plus grand data center de la région parisienne, pour lequel Equinix a investi 165 millions d’euros”, précisait Michel Brignano dans cet entretien.

C’est justement Equinix PA4, dont l’ouverture remonte à début 2013, qui poserait un gros souci au groupe. Le complexe data center serait difficile à rentabiliser.

Equinix devrait communiquer prochainement auprès de sa clientèle, de ses partenaires et des médias pour donner des précisions sur les changements à la direction de la branche française.

Update 05/06/14 à 17H16 : Départ de Michel Brignano : Equinix confirme le changement en France

Quiz : Connaissez-vous le crowdfunding ?

Credit photo : Equinix PA4 / Pantin 93 (Seine-Saint-Denis)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur