Data center : IBM s’attaque aux économies d’énergie

Cloud

IBM a engagé un milliard de dollars d’investissement dans l’espoir de
réduire la consommation d’énergie de ses centres de données.

(Article corrigé le 11/05/07 à 17h00) IBM a annoncé le lancement d’un programme d’investissement d’un milliard de dollars dans le but de réduire les pertes d’énergie et de multiplier par deux le rendement des centres de données.

Les centres de données sont de grands consommateurs de ressources du fait des besoins électriques des serveurs et de l’air conditionné utilisé dans leurs environnements de stockage.

Le programme propose d’augmenter l’utilisation de logiciels de virtualisation pour consolider les opérations de plusieurs machines sur un seul ordinateur.

Il sera également question d’utiliser des systèmes à refroidissement liquide ainsi que des logiciels permettant de réguler la vitesse à laquelle les serveurs passent en mode veille à économie d’énergie.

IBM exploite actuellement quelque 743 200 mètres carré, ce qui représente 114 terrains de foot [et non 7 millions de kilomètres carrés comme précédemment indiqué] de centres de données répartis à travers le monde. La société envisage de déployer les nouvelles technologies et services dans ses propres centres de données, ainsi que dans ceux de ses clients d’entreprise.

Big Blue a précisé que le coût de ce projet ne représentait pas un surcroît d’investissement et que l’allocation du budget serait simplement redéfinie.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 10 mai 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur