Data center : Interxion prend un bout de SFR à Marseille

CloudEntreprise
data-center-interxion-sfr-netcenter-marseille

L’hébergeur d’origine néerlandaise Interxion compte agrandir et rénover un data center localisé à Marseille et cédé par SFR. Une zone dense de transit IP.

Sur fond de rationalisation du parc informatique de SFR (en cours de rapprochement avec Numericable), Interxion s’empare d’un data center situé à Marseille jusqu’ici propriété de l’opérateur au carré rouge : Netcenter.

“Un bon investissement pour Interxion qui gagne un point d’entrée au point d’agrégation de 8 câbles sous-marins arrivant à Marseille, avec notamment une ouverture importante sur l’Afrique du Nord”, estime Silicon.fr.

Le spécialiste de la colocation d’espaces pour des salles informatiques compte agrandir le centre de données et le rénover pour proposer une superficie de 5700 mètres carrés aux opérateurs et entreprises clientes (segment CDN, médias sociaux et cloud).

Les travaux devraient se terminer d’ici la fin du premier trimestre 2015. Globalement, l’hébergeur d’origine néerlandaise compte investir 45 millions d’euros pour ce projet data center dans la cité phocéenne (renommé MSR1).

Selon Les Echos, cette cession du data center de SFR entre dans une stratégie plus globale visant à rendre une certaine cohérence au parc informatique de l’opérateur, lié aux héritages de différentes fusions (LDCom, Neuf Telecom, Cegetel, etc.).

D’autres data centers du groupe télécoms pourrait fermer, considère Fabrice Cousin, principal responsable dans ce domaine pour le compte de SFR. Selon Patrick Drahi, le patron qui chapeaute le nouvel ensemble Numericable-SFR, les coûts d’infrastructures IT du groupe devraient être réduits de manière drastique (“diviser par 3 les coûts en passant de 400 millions d’euros par an à moins de 120 millions”).

Quiz : Que savez-vous sur Numericable ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur