Data center: Yahoo veut se transformer en géant vert

Cloud

Le groupe Internet veut ouvrir un data center en Californie sous la norme environnementale LEED Gold. Ce serait une première pour cet Etat américain.

Le “green IT” est pris très au sérieux, surtout par des entreprises grosses consommatrices d’énergie. Ainsi, Yahoo vient de conclure un contrat de location d’espace informatique sécurisé avec Digital Realty Trust [un des leaders mondiaux de la construction et gestion d’immeubles abritant des espaces informatiques, ndlr].

En marge de ce contrat, le portail souhaite être le premier à obtenir la certification LEED Gold (Leadership in Energy and Environmental Design). Cette norme américaine qui a été développée dans le milieu des années 90 n’a depuis cessé d’évoluer.

Similaire à la démarche “HQE” (Haute Qualité Environnementale) en France, LEED aide les professionnels du bâtiment à définir l’impact d’une construction sur la santé pour l’homme et son environnement en fonction de plusieurs critères techniques précis comme le développement durable, les économies d’eau, le rendement énergétique, la sélection du matériel ou encore la qualité de l’environnement interne.

Dans un communiqué, Kevin Timmons, vice-president des opérations du portail américain a indiqué que “Yahoo veut être une entreprise respectueuse de l’environnement et nous construisons notre centre de données à partir d’une analyse rigoureuse des éléments clés tels que l’emplacement géographique, les climats, les matériaux de construction, le coût de fonctionnement, et l’utilisation de systèmes d’énergie alternatifs.”

Pour l’aider dans sa démarche, Yahoo va s’appuyer sur l’expérience de son fournisseur Digital Realty Trust, qui a été, en 2007, la première entreprise du secteur à obtenir la précieuse certification LEED pour son centre de Chicago. A noter qu’en France, plusieurs data centers en cours de construction ont intégré la démarche de Haute Qualité Environnementale dans leur cahier des charges.

Google n’est pas en reste

Google monte au créneau sur ce thème car il compte chercher lui aussi à réduire la consommation et l’impact sur l’environnement de sa trentaine de data centers répartis sur la planète. Le spécialiste de la recherche en ligne a investi récemment dix millions de dollars dans la société BrightSource Energy.

Cette société cherche des fonds pour construire une série de centrales d’énergie solaire dans le désert de Mojave en Californie, capables de fournir jusqu’à 900 mégawatts d’électricité. Avec une telle puissance, Google veut se montrer responsable face aux enjeux liés à l’évolution du climat mais surtout, réduire en grande partie sa facture d’électricité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur