Data intelligence : One More Company s’empare d’Evercontact

EntrepriseStart-up
evercontact
1 74

La start-up américaine One More Company, spécialisée dans l’e-mail intelligent, a racheté le Français Evercontact, éditeur de solutions d’extraction et de mise à jour automatique d’informations intégrées aux signatures d’e-mails.

La start-up new-yorkaise One More Company, fondée par deux Français en 2015, s’est emparée d’Evercontact, éditeur de solutions cloud de mise à jour automatique des carnets d’adresses et d’extraction d’informations présentes dans les signatures d’e-mails reçus. Le montant de cette acquisition n’a pas été divulgué.

Fondé en 2009 par l’entrepreneur Philippe Laval, Evercontact se positionne sur la catégorie des « invisible apps », en développant un service cloud s’intègrant aux principaux systèmes de messagerie électronique (ainsi qu’à certains logiciels CRM) et fonctionnant en arrière-plan pour maintenir à jour les carnets de contacts.

Cet outil analyse les signatures des e-mails reçus, extrait et structure les données des contacts importants (les e-mails commerciaux sont écartés comme les listes de diffusion), puis les enregistre dans le carnet d’adresses, sur Gmail, Google Apps, Outlook (2007 à 2013) ou Office 365. Côté CRM, des jonctions sont établies avec Salesforce, Connectwise, Highrise et Microsoft Dynamics.

Une fonction « Flashback » scanne les archives d’e-mails jusqu’à 5 ans en arrière pour retrouver les coordonnées les plus récentes des contacts, nouveaux ou existants. Une extension Chrome permet d’intégrer, dans le carnet d’adresses, les informations trouvées sur une page Web.

Depuis quelques mois, Evercontact a refondu son modèle économique, en propose notamment, en plus de ses offres payantes destinées notamment aux professionnels, une formule gratuite destinée aux utilisateurs individuels. Du côté des entreprises, le ticket d’entrée est fixé à 4 euros par mois et par personne dans le cadre de l’offre « Team ».

En avril dernier, Evercontact avait aussi bouclé une levée de fonds d’un montant d’un million en dollars, apporté par le fonds de capital-risque d’Axa, Axa Strategic Ventures.

Le savoir-faire de la jeune pousse parisienne viendra avantageusement compléter les offres de One More Company qui propose des solutions pour les entreprises, Sende.rs et Trackbuster, proposant l’intégration automatique de cartes de visite virtuelles dans chaque e-mail expédié.

Ces cartes de visite contiennent des informations, comme ses contacts LinkedIn ou son nombre de followers sur Twitter.

Le rachat d’Evercontact permettra d’enrichir sa base de « data intelligence », permettant notamment de fournir à ses clients des informations toujours à jour.

A l’issue de ce rachat, une partie des ingénieurs d’Evercontact travailleront au sein du pôle R&D de One More Company, basé à Paris.

 

Crédit image : Nata-Lia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur