Data Loss Prevention : DeviceLock 7.0 s’attaque au filtrage de contenu et des protocoles réseau

Cloud

La nouvelle solution logicielle de prévention des fuites de données (DLP- Data Loss Prevention) de Device Lock permet désormais d’opérer un filtrage poussée des contenus et des protocoles réseau sous Windows.

La firme de sécurité IT russe DeviceLock profite de la sortie de son étude sur l’utilisation de solutions de DLP (Data Loss Prevention) au sein des entreprises européennes pour annoncer l’arrivée de sa nouvelle offre logicielle de protection des fuites d’informations DeviceLock 7.0.

Selon cette enquête menée par Redshift auprès de centaines d’entreprises en Europe de plus de plus de 500 employés, “55% de ces entreprises en France n’utilisent pas en solutions spécifiques pour se prémunir contre le vol de données confidentielles”, a souligné Benoît Grunemwald, directeur commercial d’Athena Global Services, distributeur exclusif des solutions DeviceLock en France, lors d’une conférence de presse.

Face à ce marché potentiel, DeviceLock renforce sa gamme de solutions logicielles pour la prévention de la fuite des données en entreprises, en dévoilant, en ce mois d’avril, la version bêta de son offre DLP DeviceLock 7.0, “qui mêle cette fois-ci filtrage du contexte et du contenu”, précise Benoît Grunemwald.

La version précédente 6.4 de ce logiciel avait la capacité de contrôler, au sein de l’écosystème Windows, l’accès par l’utilisateur d’un PC aux ports locaux USB et aux périphériques, comme les imprimantes, pour prévenir la fuite de données, intentionnelles ou non.

Cette version était également capable de contrôler les processus de synchronisation entre un PC et des smartphones iPhone, Windows Mobile, BlackBerry et Palm.

Analyser finement tous les types de données et de fichiers

Désormais, la version 7.0 de DeviceLock ajoute une couche supplémentaire de filtrage de contenus “associée à un filtrage poussé des protocoles réseau” (comptes e-mails personnels, applications liées aux réseaux sociaux, etc.)

Ainsi, le filtrage de contenus de cette nouvelle solution de DLP offre d’analyser les flux de données, provenant ou en direction des périphériques amovibles plug & play, du réseau et des impressions.

DeviceLock 7.0 permet ensuite d’extraire des données et des fichiers pré-sélectionnés, grâce à son support de 80 formats de fichiers et à des technologies spécifiques de filtrage de contenus comme l’utilisation d’expressions et de modèles récurrents (numéros de comptes bancaires, numéros de permis de conduire, adresses postales).

Concernant le filtrage des protocoles réseau, cette solution de prévention des fuites de données est capable d’opérer un filtrage affiné par protocole donné (SMTP, HTTP/HTTPS, messagerie instantanée, FTP).

Avec cette nouvelle offre de DLP, dont la version finale est attendue pour septembre prochain, DeviceLock espère “quitter le marché de niche du contrôle de périphériques pour rejoindre le segment de la protection des données du poste de travail”, fait remarquer Benoît Grunemwald.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur