Data Marketing : Nextedia veut redonner de l’autonomie aux équipes métiers

Marketing
marc-negroni-nextedia

Teasing Data Festival 2017 (volet 5): Comment Nextedia (marketing et transformation à l’ère du digital) s’implique dans l’exploitation de la données sous un angle marketing.

Le Data Festival arrive à grand pas (c’est demain le 28 novembre à Paris). Partenaire de l’évènement, ITespresso.fr continue de recueillir les points de vue des partenaires de cette session spécial data marketing Avec Nextedia.

Le groupe, qui accompagne ses clients dans le marketing digital et la transformation numérique, est coté en Bourse. Il a récemment renforcé ses expertises dans le big data en prenant une participation dans Tale of Data et dans la gestion de la relation client en acquérant Almavia.

Entretien avec Marc Negroni, Directeur Général de Nextedia.

ITespresso.fr : Quelle vision du data marketing privilégiez-vous ?

Marc Negroni : Nous privilégions une vision du data marketing au service de l’expérience client. La collecte et l’exploitation de la donnée n’est pas une fin en soi. Elle doit être au service d’une meilleure stratégie marketing afin d’affiner les audiences, démultiplier les parcours et personnaliser les messages.

ITespresso.fr : Quelle offre mettez-vous en place pour la concrétiser ?

Marc Negroni : Nous mettons en place des offres pour redonner de l’autonomie aux équipes métiers.

L’accroissement de la quantité de données au cours des dernières années a apporté un niveau de complexification qui fait parfois entrevoir la limite pour les équipes marketing dont le métier premier n’est pas de traiter de la donnée.

En résumé, comment faire mieux, plus simplement, pour améliorer la rentabilité et la productivité.

ITespresso.fr : A votre avis, sur l’année 2018, quelles grandes tendances vont émerger dans le domaine du data marketing ?

Marc Negroni : Principalement, le développement de l’intelligence artificielle pour tirer davantage de valeur des données.

L’IA ne remplacera pas l’expertise métier des équipes marketing, mais va venir de plus en plus en renfort de ces dernières, comme une sorte d’assistant leur permettant d’aller plus vite en prenant en charge les activités complexes voire impossibles à réaliser manuellement.

Par exemple, l’envoi de campagnes marketing se fera de plus en plus, non pas à une heure définie arbitrairement pour l’ensemble des clients, mais au moment le plus approprié pour chacun en fonction de ses habitudes et comportements.

Rendez-vous le 28 novembre dans les Salons de l’Aéroclub de Paris pour assister au Data Festival (communication NME Events).

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur