Data marketing : Return Path acquiert ThreatWave

CloudCRMEntrepriseFusions-acquisitionsMarketing
return-path-delivrabilite-mail

Aux Etats-Unis, le pionnier Return Path s’empare de ThreatWave qui a développé aussi de son côté une expertise pour améliorer la délivrabilité.

Return Path, un des plus anciens spécialistes américains de la gestion optimisée des systèmes de messagerie, vient de procéder au rachat de ThreatWave, un fournisseur technologique d’exploitation de données issues des messageries.

Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Tout comme Return Path, ThreatWave est spécialisé dans la gestion des données qui transitent sur les services de messagerie.

La société, basée dans le Colorado, mouline les milliards d’e-mails issus de 30 millions de domaines dans une plateforme data fédératrice en vue d’une exploitation marketing.

Return Path avait également adopté cette approche à travers ses suites Email Optimization et Data Exchange.

Le rapprochement avec ThreatWave lui permet de renforcer ses assises dans son domaine de prédilection : surmonter les obstacles à la délivrabilité (le fait de s’assurer que le message arrive bien dans la boîte du destinataire ciblé). Il favorisera également l’éclosion de nouveaux produits.

“La plateforme de données d’e-mailing de ThreatWave fournit une visibilité sans équivalence à propos des menaces qui touchent l’écosystème e-mailing : ‘spam traps’ [adresses piégées, ndlr], ‘bad senders’ [expéditeur indésirable]”, déclare Matt Blumberg, CEO de Return Path.

“A travers cette acquisition, Return Path sera en mesure d’accompagner les responsables marketing et les fournisseurs de services e-mailing d’identifier les sources de données, les pratiques d’acquisitions de bases, les programmes et les segments clients qui constituent des freins à la délivrabilité.”

Return Path collabore avec les principales sociétés spécialisées dans le filtrage antispam et dans la sécurité de la messagerie, ainsi qu’avec plus de 70 des plus grands opérateurs de messagerie au monde, représentant plus de 2,5 milliards de boîtes de réception (soit environ 70 % du total mondial).

La société, qui existe depuis 1999, a régulièrement recours à de la croissance externe comme OtherInBox ou Context.IO (2012) ou Email Copilot (2016).

Dans le sens inverse, elle se débarrasse aussi d’actifs jugés non stratégiques comme ce fût le cas pour sa division de protection contre la fraude par e-mail  (cédée à Proofpoint en août 2016).

Return Path a son siège à New York et possède plusieurs bureaux sur le sol américain (Denver, Sunnyvale, Austin, Indianapolis) mais aussi des relais à Toronto, Londres, Paris, Munich, Hambourg, Sydney et São Paulo.

De son côté, ThreatWave avait un historique plus court avec une création remontant à février 2015. La petite équipe, une dizaine de personnes (dont quelques ex-collaborateurs de Return Path), devrait disposer d’une certaine autonomie dans la nouvelle configuration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur