4 juillet 2002

Affaire DeCSS : 2600 jette l’éponge

Fin de l’affaire DeCSS contre le magazine 2600. Poursuivi pour avoir inséré un lien vers une application qui contourne les protections cryptées des DVD vidéo du commerce, le magazine ne fera pas appel devant la Cour Suprême pour défendre son point de vue après avoir été débouté en appel. 2600 jette l’éponge mais se félicite d’avoir contribué au débat suscité par son affaire face à la loi sur le copyright numérique.

Un kiosque à journaux et films électronique pour PDA

Insérez votre carte bancaire. Merci. Insérez votre carte mémoire. Le film est transféré. Vous pouvez maintenant le regarder sur votre PDA. Bon voyage. Voilà, un peu résumé, ce que les voyageurs transitant par certains aéroports américains pourront faire grâce à un nouveau genre de kiosque électronique.

MandrakeSoft explique son rejet du projet UnitedLinux

Pourquoi chercher à uniformiser Linux alors que les distributions sont déjà constituées autour d’une base commune de composants système et d’applications ? Pourquoi risquer de rendre propriétaire une technologie normalement ouverte à tous ? C’est à partir de ces constats que MandrakeSoft justifie son refus de participer au projet UnitedLinux lancé en mai dernier. Et aussi parce que MandrakeSoft profite du sillage tracé par Red Hat… qui n’a pas non plus rejoint l’initiative commune.

Panda Software : une gamme d’anti-virus en réseau

L’éditeur de logiciels d’antivirus Panda Software compte lancer sur le marché une nouvelle offre d’antivirus à destination des PME. L’offre devrait s’articuler autour de trois solutions permettant une protection plus ciblée des stations de travail, des serveurs de fichiers et des serveurs Exchange.

La Poste s’engage dans le commerce électronique

La Poste étend ses services financiers avec notamment, dans le cadre de l’e-commerce, des solutions de paiement en ligne sécurisé. Côté client, la Poste propose la solution e-Carte bleue qui évite de faire transiter son numéro de carte par le Réseau. Côté site e-commerce, La Poste sert d’intermédiaire de confiance entre le client et le site afin de sécuriser les paiements en ligne.