Dayuse lève 15 millions d’euros : comment gérer les rencontres « pros et coquines »

EntrepriseLevées de fondsStart-up
dayuse
3 1

Dayuse.com a levé 15 millions d’euros pour internationaliser son concept de réservation en ligne de chambres d’hôtel en journée, un créneau pour des rencontres particulières.

Dayuse.com donne un petit coup de fouet au secteur de l’hôtellerie en levant 15 millions d’euros pour développer son concept de réservation de chambres d’hôtel en journée.

Un tour de table auquel ont participé le fonds d’investissement IDInvest Partners, ancien investisseur de Meetic, et Partech Ventures, et de ses business angels historiques, Cédric Barbier, Paul Dubrule, co-fondateur d’Accor, et Charles Petruccelli.

Fondé en 2010 à l’initiative de l’ancien de l’Hôtel Amour à Paris, David Debée, Dayuse.com permet de réserver à prix réduit en quelques clics en ligne une chambre d’hôtel pour quelques heures en journée, de midi à 19h, période où l’occupation des hôtels est à son plus bas niveau.

Le paiement ne se fait pas par carte bancaire sur le site Web, mais la prestation est directement à régler à l’hôtel.

«Nous avons autant une clientèle de voyageurs d’affaires et d’entreprises que de loisirs», assure David Debée, rapporte Le Figaro.

Depuis son site Internet, Dayuse.com a loué plus de 320 000 chambres d’hôtels, pour une base de 2 000 hôtels dans 14 pays, dont 400 en France. On y retrouve des petits hôtels confortables (3 ou 4 étoiles) mais aussi des établissements de chaînes hôtelières, comme Accor, Marriott…

David Lebée se pose en bienfaiteur des affaires. Il déclare au Figaro : «Nous aidons les hôteliers à regagner jusqu’à 10 % de chiffre d’affaires supplémentaires, qu’ils avaient perdus à cause de Airbnb. Nous protégeons aussi leur image, qui pourrait être galvaudée auprès de leur clientèle classique.»

Grâce à cette levée de fonds, la plate-forme Web compte accentuer son  implantation à l’international, notamment à Singapour, Hong Kong, Dubaï, en Australie et en Argentine.

Ayant pour but de doubler ses effectifs d’ici la fin 2016, Dayuse compte aussi recruter 35 nouveaux collaborateurs, à Paris et New York.

 

Crédit image : Pro3 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur