DB2 Universal Database 5.2 à la conquête du Net

Régulations

Après Oracle, c’est au tour d’IBM de positionner sa base de données sur le terrain de l’Internet et du commerce électronique.

La version 5.2 d’Universal Database est conçue pour fournir des solutions robustes de commerce électronique. Grâce à elle, les clients peuvent pérenniser leurs investissements en continuant d’exploiter les anciennes applications et en s’ouvrant aux applications Web à venir” : le discours de Janet Perna, responsable de la division gestion des données chez IBM, ressemble à s’y méprendre à celui des responsables d’Oracle qui présentaient la semaine dernière leur SGDB Oracle 8i.

Il faut dire que la nouvelle version de la base de données d’IBM a pris le même virage radical vers le réseau que sa concurrente. Chaque nouveau système est livré avec Websphere, le serveur d’applications Web d’IBM. La mise à jour supporte maintenant du SQLJ dynamique et statique plutôt que de simples procédures enregistrées en Java. Le Centre de contrôle (Control Centre) pour l’administration de la base de donnée a évolué en un centre de contrôle Web qui s’appuie sur Java si bien qu’il peut être piloté à partir de n’importe quel navigateur. Bref, le net est présent à tous les étages. La nouvelle version aujourd’hui disponible peut gérer des clients tournant sur SCO Unixware 7, Silicon Graphics et Windows 98. Les connexions avec Linux et OS/390 devraient arriver plus tard dans l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur