DCS1000 : le nouveau pseudo de Carnivore

Cloud
Information - news

Le logiciel de surveillance des e-mails du FBI Carnivore vient d’être rebaptisé DSC1000, nous apprend Cnet. Un petit nom moins explicite mais surtout moins agressif pour un programme toujours sous le feu des associations de défense des libertés individuelles. Du côté du FBI, on réplique que ce n’est pas pour une question d’image, mais dans le cadre de recommandations des chercheurs ayant analysé la bête. Soit.

Carnivore” : le nom évoque une bête plutôt féroce, agressive, mangeuse de viande par définition, assoiffée de sang pour les imaginations les plus fertiles. Bref, un loup plutôt qu’un agneau. Eh bien, figurez-vous que le logiciel éponyme employé par le FBI pour scruter les e-mails depuis les fournisseurs d’accès (voir édition du 13 juillet 2000) abandonne son sobriquet. Dorénavant ne dites plus Carnivore mais DSC1000, ça fait nettement plus sérieux. En plus, ça sonne “technologie”. Ce sont nos confrères de Cnet qui nous apprennent la nouvelle et révèlent ce qui se cache derrière l’acronyme. DCS signifie “Digital collection system” (littéralement “système numérique de collecte”), quant au “1000”, c’est un mystère. Normal, c’est le FBI. Un FBI qui dément avoir débaptisé son petit animal pour une question d’image : “Ce n’est pas parce que nous étions soucieux d’une mauvaise publicité sur le respect de la vie privée. Si tel avait été le cas, nous aurions changé [le nom] il y a des mois de cela”, s’est défendu un porte-parole de la vénérable institution cité par Cnet, ajoutant que ce système n’avait pas vocation à rester figé.

Si l’on en croit un membre de l’équipe de recherche, contestée, de l’Illinois Institute of technology chargée par la justice américaine d’analyser Carnivore (voir édition du 24 novembre 2000), le changement de nom faisait pourtant partie des recommandations formulées. “Nous avions le sentiment qu’il ne s’agissait pas d’un nom approprié pour le système”, indique l’un d’eux. D’autres recommandations du groupe auraient été prises en compte par le FBI, sans que l’on en connaisse les détails. Un rapport de la justice américaine sur Carnivore est attendu, mais le départ du magistrat en charge du dossier l’a retardé et on ne sait pas quand il sera rendu public.

Pour en savoir plus :

Le site du FBI sur Carnivore, pardon, DCS1000


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur