De l’EAI à l’extraction de données

Cloud

L’ancien directeur du leader de l’EAI, WebMethods, crée sa start-up, Composite Software. Objectif : faciliter l’extraction en temps réel de données en environnement hétérogène.

Infoworld signale la création d’un nouvel éditeur américain, Composite Software, dont le CEO n’est autre que Jim Greene, l’ancien directeur technique du leader de l’intégration applicative ou EAI (Enterprise Application Integration), WebMethods. Jim Greene est par ailleurs connu pour avoir contribué à développer la technologie objet CORBA. L’EAI étant un secteur un peu bousculé actuellement, voire menacé à terme par l’arrivée d’innovations technologiques comme les services Web (voir édition du 18 avril 2003), il est intéressant de voir vers quels horizons se tourne désormais un spécialiste de ce secteur comme Jim Greene et ce qu’il identifie comme le domaine applicatif le plus porteur. Ce que propose Composite Software est de faciliter pour l’utilisateur final l’extraction et l’analyse en temps réel de données issues d’un système d’information hétérogène. Par exemple, dans le domaine de la gestion de la relation, il s’agit d’élaborer une vue unique d’un client, et ce malgré qu’il faille pour cela exploiter les informations produites par les multiples systèmes transactionnelles de l’entreprise ? l’application de CRM elle-même mais également le PGI, le SCM… -, et dont les formats ne sont pas compatibles entre eux.

Un secteur déjà convoité

En bref, il s’agit de rendre plus aisé la consolidation des données relatives aux clients issues de multiples sources hétérogènes, sans avoir à passer par un délicat, long et coûteux travail d’interfaçage inter-applicatif. Voilà la promesse de Composite Software dont le premier produit ? un serveur d’extraction de données qui s’intercale entre l’utilisateur final et le système informatique ? est prévu pour septembre. C’est effectivement un domaine applicatif prometteur puisqu’il intéresse bon nombre de fournisseurs, des mastodontes tels IBM qui l’aborde comme une extension de son activité d’éditeur de bases de données (voir édition du 19 mai 2003), mais également d’autres start-up comme MetaMatrix (voir édition du 21 février 2003).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur