De lourdes menaces pèsent sur le secteur P2P

Mobilité

Le fondateur d’eDonkey a confirmé l’arrêt de son service. La RIAA poursuit sa lutte antipiratage.

Lors d’une audition devant la commission de la justice du Sénat américain en date du 28 septembre, Sam Yagan, le président de MetaMachine qui développe et distribue le logiciel d’échange de fichiers eDonkey, a confirmé qu’il fermait son service P2P.

Il fait partie des sept réseaux de partage de fichiers qui a fait l’objet d’une injonction de la part de la Recording Industry Association of America (RIAA), qui regroupe les plus grandes maisons de disques. Auparavant, son homologue WinMx avait déjà pris cette décision (voir édition du 23 septembre 2005).

Sam Yagan estime également que l’arrêt MGM contre Grokster (voir édition du 28 juin 2005) va entraîner l’arrêt prochain d’un pan d’activité du secteur P2P aux Etats-Unis et pourrait favoriser l’émergence de réseaux cryptés de partage de fichiers.

Nouvelle vague d’actions en justice

La lutte antipiratage se poursuit outre-Atlantique. Le 30 septembre, la RIAA a annoncé avoir déposé porté plainte contre une nouvelle vague de 757 internautes, accusés de télécharger illégalement des chansons sur Internet.

Au dernier décompte effectué par Reuters, ce sont près de 14 800 internautes américains qui ont été poursuivis par la RIAA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur