De nouveaux écrans plats pour Apple

Mobilité

La ligne de production d’écrans plats à cristaux liquides TFT a été ouverte par le géant coréen Samsung. Apple a investi 100 millions de dollars en 1999 pour avoir un accès privilégié à ces écrans.

Samsung a-t-il lancé la production des écrans 14 pouces des prochains portables d’Apple ? L’usine de Chonan en Corée du Sud vient en tout cas d’inaugurer sa nouvelle ligne de fabrication de la quatrième génération d’écrans LCD (Liquid Crystal Display – Ecran à cristaux liquides) sur TFT (Thin Film Transistor – film fin de transistors) sur des substrats de 73 par 90 centimètres. Le géant coréen est en mesure de produire 9 écrans de 14,1 pouces, six de 17 pouces ou quatre de 21,3 pouces sur chacun de ces substrats.

Samsung est le leader mondial dans ce domaine avec une part de marché de quelque 20,5 %. Ses ventes ont été en 1999 de plus de 14 milliards de francs dans ce domaine, et l’objectif pour cette année est d’atteindre les 21 milliards de francs. La société entend également parvenir au contrôle de 22 % du marché.

La nouvelle ligne a une capacité de 270 000 écrans 14 pouces par an et doublera cette production l’année prochaine. Cet équipement renforce Samsung Electronics dans sa position de premier producteur mondial de ce type d’écran, avec 8 millions de LCD produits cette année et 15 millions l’an prochain. L’écran 14 pouces est actuellement le produit le plus demandé sur le marché.

La mise en route de cet outil de production d’écrans de quatrième génération doit permettre au géant coréen de baisser ses coûts et d’augmenter le cycle de production. “Samsung continue de recevoir des contrats à long terme pour des écrans LCD larges et de très bonne qualité. La demande se ressent particulièrement sur les écrans 14,1 pouces et Samsung fait tourner ses lignes de production à pleine capacité pour répondre à la demande”, a indiqué Wonkie Chang, vice-président et directeur du complexe de production basé à Chonan. Selon lui, le temps de production a baissé de 40 % et le nombre de défauts a chuté depuis l’introduction d’un système automatique sur la ligne de production. Des écrans de cinquième génération doivent voir le jour avant la fin de l’année.

Apple et IBM sont en partie derrière la montée en puissance de cette production. Apple a en effet investi 100 millions de dollars en juillet 1999, pour augmenter les capacités de production du coréen, en raison de la restriction de l’approvisionnement ressenti depuis deux ans. Cet investissement a été fait dans le but d’obtenir un approvisionnement adéquat en écrans plats pour l’iBook et le PowerBook, selon la société. Un porte-parole de Samsung avait souligné au moment de la signature du contrat que Samsung courait vers la sous-capacité de ses installations sans cet investissement. Le passage à des écrans de quatrième génération, l’augmentation de la production, la baisse des coûts et le contrat signé devraient permettre une répercussion sur la qualité des écrans des portables d’Apple ainsi que sur les prix de vente.

Pour en savoir plus :

* Le site de Samsung Electronics (en anglais)

* Le financement d’Apple (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur