De nouvelles offres Netbook fleurissent pour l’été

Mobilité

Acer, MSI, Medion, Asus, The Phone House… nouvelles machines ou nouvelles offres, le marché du netbook continue d’attirer de nouveaux entrants.

Entre la fin du Medpi (le marché des nouvelles technologies numériques grand public qui s’est déroulé à Monaco en fin de semaine dernière) et l’ouverture, ce mardi 3 juin (jusqu’au 7 juin), du Computex de Taipei (Taiwan), les constructeurs annoncent à foison leurs solutions netbook. Chacun propose un PC de poche économique permettant de surfer sur Internet, de consulter ses courriels, d’effectuer de menus travaux bureautique et pouvoir regarder des vidéos, écouter de la musique ou diffuser des photos. Au-delà de ces usages de base, les constructeur et distributeurs/opérateurs tente de se distinguer selon des stratégies diverses, soit par le choix des composants, l’offre logiciels, le support technique ou encore les tarifs.

En matière de tarif, la palme de l’offre la plus attractive revient à The Phone House qui propose le Airis Kira 740 à 99 euros avec une clé USB 3G, contre 149 euros lors de son lancement. A configuration identique (processeur VIA C7 à 1 GHz, 1 Go de mémoire vive, 40 Go de disque dur, Wi-Fi, Windows XP) l’offre est liée à la souscription pour 24 mois à un forfait 3G Bouygues Télécom (forfait Internet Mobile Ajustable à partir de 17,90 euros par mois) ou Orange (Internet Everywhere à partir de 32 euros mensuel). Dans les faits, ces deux offres sont respectivement proposées 179 et 199 euros avec un remboursement ultérieur de 80 et 100 euros. Des contraintes qui n’enlèvent rien à l’intérêt économique de l’offre. Mais il va falloir faire vite. Celle-ci court jusqu’au 30 juin.

Atom, processeur de référence

Mais rien ne presse. Une nouvelle génération de netbook arrive, notamment celle basée sur l’Atom, le processeur d’Intel dédié aux ultra-portables et autres MID (mobile Internet devices) à très faible consommation. C’est le choix qu’a fait Acer pour sa première solution ultra mobile, l’Aspire One. Derrière son format livre (24,9 x 17 x 2,9 cm pour 1 kg environ), l’Aspire One renferme une puce Atom N270 à 1,6 GHz, 512 Mo de mémoire vive DDR2 (extensible à 1,5 Go), écran 8,9 pouces (résolution 1024 x 600 en 262 000 couleurs), la connectique communication (Wi-Fi 802.11b/g, Ethernet, 3,5G…), webcam, lecteur de carte, etc. L’ensemble est motorisé par la distribution Linpus Linux Lite particulièrement taillée pour les netbook. Système et données seront stockés sur un disque Flash SSD de 8 Go. L’ensemble sera proposé à partir de juillet prochain pour 299 euros.

De quoi concurrencer le leader du moment Asus qui s’apprête à lancer l’EEE PC 901. Cette déclinaison du modèle 900 intégrera à son tour l’Atom (au lieu du Celeron M) et 20 Go de SSD sous Linux (Xandros) également (12 Go pour la version Windows XP) à moins de 400 euros. Si Acer joue comme à son habitude la carte du prix, le constructeur taïwanais tentera de se distinguer en proposant une version (au format légèrement plus étoffé) dotée d’un disque dur de 80 Go ainsi qu’une offre sous Windows XP au lieu de Linux. Des modèles qui arriveront probablement à la rentrée mais Acer France n’est pour l’heure pas en mesure de préciser les détails de ces configurations et leurs tarifs.

Les utilisateurs qui recherchent des machines assez confortables tout en restant dans la gamme des 400 euros se tourneront vers le Wind U100 de MSI. Cet ultra portable annoncé pour le 30 juin propose un large écran de 10,2 pouces (1024 x 600), 1 Go de DDR2, un disque dur de 80 Go, le Wi-Fi, Bluetooth, Ethernet, webcam, etc., avec l’Intel Atom à 1,6 GHz décidément parti pour s’imposer comme le processeur de référence en la matière. Dans un format encore respectable (26 x 18 x 1,9-3,1 cm pour 1,2 kg), le Wind embarquera un Linux Novell Suse (349 euros) ou Windows XP (499 euros). Jouant la carte de l’autonomie, MSI propose (de manière optionnelle) le mode Turbo Battery, un utilitaire qui bride la fréquence du processeur à 800 MHz afin de prolonger la durée des batteries. Selon le constructeur, ce mode permet de visionner un Divx de 2h30 sans interruption.

Medion lance la marque Acoya

C’est bien le Wind que Medion proposera à la rentrée avec l’Acoya, une nouvelle marque de portables qui se développera autour de solutions jusqu’à 18 pouces. Avec cette nouvelle marque, Medion vise clairement le grand public et profitera de ses liens avec la grande distribution (à qui l’entreprise fournit des PC sur mesure). C’est pourquoi le netbook Acoya ne sera proposé qu’avec Windows XP, Linux étant encore trop alternatif pour le public des grandes surfaces selon Medion. De plus, un support de 2 ans avec immobilisation de la machine pendant 72 heures maximum, accompagnera ce nouveau PC portables proposé à 399 euros.

Le marché des netbook va continuer à s’étoffer. Les solutions de (HP et Dell sont très attendues. Tout comme celles de Sony qui s’appuierait sur la plate-forme OpenBook de VIA et pourrait intégrer le support du Wimax. Même Nvidia compte adresser le marché. Après le Tegra APX 2500 destiné aux smartphones Windows Mobile, le Tegra 650 viendra alimenter, vers la fin de l’année, les netbook, et autres MID avec une puce multiprocesseurs dotée d’un coeur ARM à 800 MHz, un moteur vidéo HD, un GPU GeForce ultra basse consommation et un processeur audio. Selon Intel, il devrait se vendre 250 millions de machines ultra portables d’ici 2011.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur