Débat idéologique autour des noms de domaine

Mobilité

D’un côté Jean-Yves Babonneau, directeur général de l’Afnic, l’association en charge du “.fr”. De l’autre, Laurent Chemla, cofondateur de Gandi, une société proposant l’enregistrement en “.com”, “.org” et “.net”. Chacun possède sa propre vision du rôle des noms de domaine et des conditions liées à leur attribution. Deux visions parfois complémentaires, souvent opposées, confrontées ici en recueillant séparément les points de vue des intéressés.

La protection du nom de domaine

Phénomène classique de rareté, certains noms de domaine sont l’objet de batailles acharnées. Par exemple, qui a le plus le droit d’utiliser le nom “pasteur.net”, pour citer une affaire récente ? Le célèbre institut ou une famille portant ce patronyme ? La question est difficile à trancher et devient vite passionnelle entre nos deux interlocuteurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur