Décalé IT : Le courrier postal a encore de l’avenir selon Julian Assange (WikiLeaks)

MarketingSocial Media
julian-assange-wikileaks-la-poste-plutot-email
3 4

Avis aux journalistes : le fondateur de WikiLeaks recommande d’utiliser les services postaux, plutôt que les e-mails, pour éviter le cyber-espionnage.

Avec les révélations sur les communications électroniques épiées par les services de renseignement s’accumulent, Julian Assange la joue cash.

Le fondateur et porte-parole de WikiLeaks recommande aux journalistes d’utiliser les services postaux, plutôt que les e-mails, pour éviter les risques d’espionnage.

Il l’a déclaré dans un récent entretien accordé au quotidien belge Le Soir.

« Ma recommandation, pour les gens qui n’ont pas dix années d’expérience en cryptographie, est qu’ils reviennent à des méthodes anciennes: utiliser la Poste traditionnelle », conseille-t-il.

Confiné dans l’enceinte de l’ambassade d’Equateur à Londres, Julian Assange estime que « les journalistes sont traités par les services de renseignement comme des espions ». Par conséquent, ils apprendre les « méthodes du contre-espionnage pour protéger leurs sources ».

Aujourd’hui (lundi 26 octobre), Julian Assange devait participer ce soir en vidéo-conférence à un débat sur le thème « transparence politique et protection de la vie privée » dans le cadre du Festival des Libertés au Théâtre National de Bruxelles.

Mercredi dernier (21 octobre), Wikileaks avait publié des documents du compte AOL piraté de John Brennan, Directeur de la CIA.

Faut-il recommander au patron de la puissante agence de renseignement américain d’envoyer les messages sensibles par pigeons voyageurs ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur