Décalé IT : “Facebook : you take the apero ?”

Cloud


Un “apéro géant” a été monté dans le centre de Rennes via Facebook. Avènement de l’ère du “Web 2.alcolO” ?

Facebook, le plus grand bistrot du monde ? La puissance du buzz sur Internet a parfois des répercussions non négligeables sur le terrain.

A la suite d’un appel pour “un apéro géant” via le réseau Facebook, une fourchette de 4000 à 10 000 personnes se sont données rendez-vous jeudi soir dans le centre-ville de Rennes (une variation non négligeable en fonction du décompte des organisateurs, des participants et des forces de police).

L’ambiance était plutôt bonne enfant apparemment mais les forces de police ont craint des débordements pour ce type de manifestation.

Selon France 3 Bretagne et Pays de la Loire, la préfecture d’Ile-et-Villaine a dressé un bilan plutôt rassurant : “pas de gros soucis (…) des petites blessures ou saignements, on dénombre 18 évacuations pour excès de boisson vers le centre hospitalier”. Et hop, circulez, il n’y rien à boire.

De son côté, la municipalité de Rennes a moyennement apprécié l’initiative sur Facebook. Elle a même déploré ce qu’elle qualifiait d’appel à l’ivresse publique.

Quand on pense aux efforts pour limiter la publicité de l’alcool sur le Net…

On se rappelle du précédent à Nantes (Loire-Atlantique) en novembre 2009. Scénario similaire : appel à un apéro géant. 2000 personnes se seraient déplacées. Là aussi, “ambiance plutôt bon enfant” mais plusieurs dizaines de comas éthyliques”. Gare à la surenchère : si Marseille se réveille, le pastis va couler à flot…

Néanmoins, on reste bouche bée devant la puissance des réseaux sociaux pour organiser des rassemblements géants et le désarroi des autorités.

Dans le même ordre des choses, on se souvient de la tournure catastrophique que la distribution d’argent de Mailorama avait prise en novembre 2009 également en plein coeur de Paris. Là aussi, Internet avait joué un rôle fédérateur pour propager l’invitation…Pour le pire et le meilleur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur