Décalé IT : le GIF s’anime sur Google Images

Cloud
Google Images GIF

Les recherches d’images via Google peuvent désormais porter expressément sur le format GIF et ses séquences animées devenues des piliers de la culture Internet.

Acception admise dans la culture Web en tant que dérivée de l’acronyme utilisé pour “Graphics Interchangeable Format”, le gif est à la vedette sur Google.

Le moteur s’enrichit d’une fonction qui permet de restreindre les requêtes à ces seules images animées, hautement compressées (palette de 256 couleurs sur 8 bits).

Un filtre est disponible à cet effet dans les options de recherche, rubrique “types”. Aux côtés des visages, des photos, des graphiques clipart et des dessins au trait, on retrouve désormais ledit gif, prononcé “djif” selon la nomenclature en vigueur.

Google Images GIFFixes dans la page de résultats, les contenus s’animent au clic, dans la fenêtre d’aperçu.

Ils sont soumis aux mêmes conditions d’usage et de reproduction que les autres images, quand bien même leur format d’encodage relève aujourd’hui du domaine public.

Mis au point en 1987 par les équipes de CompuServe, le gif fut élaboré avec un taux de compression plus fort que le Bitmap (BMP) – avec lequel il cohabitait – pour faciliter la transmission des données sur les réseaux bas débit.

Vingt-cinq ans plus tard, le dictionnaire d’Oxford University Press, dans son édition américaine, l’a élu mot de l’année, sans toutefois parvenir à l’intégrer dans les ouvrages de référence.

En France, ni le Robert, ni le Larousse, ni l’Académie ne reconnaissent le gif. Mais les internautes sont des millions à l’apprécier dans un contexte généralement humoristique.

Son caractère viral a motivé l’émergence de sites et blogs spécialisés, qui s’en servent pour tourner en dérision des situations de la vie courante.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur les différents services de Google ?

Crédit photo : NLshop – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur