Mobilité

Décalé IT : Kim Dotcom joue la provoc’ en musique

kim-dotcom-megaupload-piratage-streaming
0 0

En musique, au gré d’un clip de 4 minutes aux sonorités électro, Kim Dotcom dénonce la servitude du gouvernement américain face à la dictature du copyright et exhorte les internautes à faire barrage.

Au son d’une musique électro doublée d’un clip de quatre minutes truffé de références à la défense des libertés, Kim Dotcom s’attaque à la prétendue dictature du copyright.

Le fondateur du site Megaupload se pose en justicier du téléchargement face à la puissance de l’industrie américaine de la musique et du cinéma.

Au gré de questions directes expressément adressées à Barack Obama (« Allez-vous enfin faire quelque chose ?« ), Kim Dotcom polarise la situation,  adopte une approche manichéenne d’Internet et invite tout un chacun à oeuvrer pour « le changement« .

Ce mot d’ordre est récurrent tout au long d’un clip dans lequel le président des Etats-Unis est explicitement assimilé à un pantin soumis à la pression des studios hollywoodiens.

Lui est d’ailleurs opposé le célèbre « J’ai un rêve », vibrant discours qu’un Martin Luther King montré pour l’occasion sous son meilleur jour avait prononcé en 1963, à Washington.

Au-delà de ce pamphlet, s’il ne transparaît guère d’autosatisfaction, l’appel à la révolte reste on ne peut plus formel.

Entre présupposés et sous-entendus, les internautes sont mis au coeur du débat, entrevus comme les acteurs d’une révolution fruit de leur quête du « bonheur », selon Kim Dotcom.

Toujours sous la menace d’une extradition vers les Etats-Unis en vue d’un procès pour piratage, le fondateur de Megaupload accentue là son offensive médiatique et dépasse le cap des provocations via Twitter.

Le clip « officiel » via YouTube :

    1. Ils n’ont pas gagné assez de fric vos Black eyed peas?Et les pauvres aussi ont droit à la culture et à l’éducation.En fermant Mégaupload ce n’est pas le copyright que le FBI voulait défendre.Non!Ils voulaient reprendre les 5% que ce site occupait sur la bande passante d’Internet.La course aux monopoles et la fin des libertés pour le business,naive que vous êtes!!!

      1. @ Whitesorcer: soit vous faites du 36eme degre, soit vous n’avez pas compris que Mlsgrl faisait de l’humour?

Les commentaires sont clos.