Décalé IT : Qui a découvert Da Free Mobile Code ?

Marketing

Une curieuse page Web propose une fusée en art ASCII qui intègre un code mystérieux. Free Mobile s’amuse toujours autant pour nous faire tourner en bourrique.

Free Mobile joue avec les nerfs et les nerds. Le bruit médiatique en attendant le lancement commercial des offres atteint son apogée.

A priori, le nouvel opérateur mobile du groupe Iliad-Free dévoilera ses offres d’ici le 12 janvier (“avant le 15 janvier dixit Xavier Niel)”.

Mais difficile d’en savoir plus sur la vraie date de lancement et la vraie teneur des offres.

On voit apparaître des grilles tarifaires bidons sur le Net (voir Asmartphones.com ou Canard Laqué sur Twitter).

Depuis quelques jours, c’est la page Live.free.fr qui génère un buzz monstre sur Internet.

On y découvre une fusée en art ASCII (réalisation d’images uniquement à l’aide des lettres et caractères spéciaux contenus dans le code ASCII).

Une fusée, tiens donc…La référence est évidente à l’engin de l’espace disponible sur Mobile.free.fr. Et les indices ne manquent pas.

Primo, la page Live.free.fr est hébergée chez Online.net (un service Iliad-Free).

Secundo, la fusée ASCII comporte un code vertical (efb7929e6a5b7dcc6ebb79aa3c45af13).

Un rapide tour sur Google montre que des petits malins ont repéré qu’il s’agissait d’un cryptage au format MD5 qui veut dire “jesaispas” (essayez via www.iwebtool.com). On est bien avancé.

Autre signe au niveau de la rampe de la fusée ASCII en bas du dessin  : la mention ” 1337″.

Un petit coup sur Google pour en connaître une éventuelle signification. C’est du “leet speak” selon Wikipedia.

“Ce mode d’écriture est entré dans la culture populaire Internet”. Ah bon. Pourquoi pas…

Fouillons dans le code source de la fameuse page Web Live.free.fr : on déniche des mots-clés à travers lesquels on retrouve l’esprit facétieux de Free.

On y trouve “Free, mobile, freemobile, lgb, revolution, xavier niel, coucou_uf, #freemobile, mamieducantal”.

Il est évident que certains termes sont rattachés à l’univers de Free.

D’autres constituent plutôt des clins d’oeil comme “mamieducantal”. Une expression tirée de l’interview de Stéphane Richard, P-DG d’Orange France Telecom, diffusée par Le Figaro en début de semaine.

Le dirigeant de l’opérateur numéro un en France considérait que ” la mamie du Cantal n’a pas besoin de la même offre [mobile] qu’un geek à Paris”.

Quant à “coucou_uf“, on découvre qu’il dispose d’un compte Twitter exploité sous le sceau de l’anonymat. Il invite d’ailleurs les followers à composer le 3179.

Faisons le test téléphonique au point où l’on en est : “Bonjour, le numéro que vous avez composé n’est pas attribué ou n’est pas accessible.”

On espère que le call center de Free Mobile sera plus chaleureux…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur