Décès de Serge Kampf (Capgemini) : le numérique perd un pionnier

CloudManagement
serge-kampf-deces-fondateur-capgemini
3 10

Serge Kampf, fondateur de Capgemini, s’est éteint à Grenoble à l’âge de 81 ans. Cette grande personnalité a marqué le secteur du numérique en France et dans le monde.

Le secteur du numérique en France a perdu un pionnier : Serge Kampf, fondateur de Capgemini, s’est éteint dans sa ville de Grenoble à l’âge de 81 ans.

Il occupait toujours les fonctions de vice-président du conseil d’administration et président d’honneur du groupe de services informatiques destinés aux entreprises.

La genèse de Capgemini remonte à 1967. Presque 50 ans plus tard, on mesure le chemin parcouru. Serge Kampf a transformé sa société en leader mondial du conseil et des services informatiques en prenant le virage de la mondialisation de l’économie et de l’outsourcing.

En France, Capgemini constituait en 2015 la première SSII en France, selon Pierre Audouin Consultants, devant IBM et Atos. En affichant un chiffre d’affaires de 12 milliards d’euros.

Fondée sous le nom initial de Sogeti, la firme a vécu plusieurs vies mouvementées à coup d’acquisitions, dont celles de Cap (Centre d’analyse et de programmation) et de Gemini Computer Systems en 1975, rappelle Silicon.fr.

Résultat : Sogeti devient Cap Gemini Sogeti. Elle prendra le nom de Capgemini en 1996.

Le cap de l’année 2000 est compliqué sur fond de fusion avec Ernst & Young Consulting. « Très ambitieuse et survenant à l’aube d’une grave crise économique, elle manque de déstabiliser Capgemini et affecte profondément son fondateur », précise le groupe à travers un portrait dressé par Tristan Gaston-Breton (historien spécialisé dans l’histoire économique et des entreprises françaises).

En 2012, après avoir dirigé le groupe pendant 45 ans, Serge Kampf avait passé les commandes opérationnelles à Paul Hermelin, actuel P-DG, qui lui rend hommage : « Serge était un homme exceptionnel, un bâtisseur comme il en existe si peu. Il comprend dès l’origine de notre métier que ce sont les hommes qui donnent de la valeur à la technologie. »

Hommage du secteur numérique dans son ensemble

Le Syntec Numérique, la principale chambre professionnelle des acteurs du numérique, a tenu à exprimer également ses condoléances : « Serge Kampf fut le principal pionnier à l’origine de l’industrie des services informatiques dans notre pays.

Sa disparition nous attriste tous et nous nous associons à la douleur et la tristesse de sa famille, des équipes passées ou présentes de Capgemini. »

Né le 13 octobre 1934, à Grenoble, titulaire d’une double licence de droit et d’économie, Serge Kampf avait commencé son parcours professionnel en 1960 à la direction générale des Télécommunications à Paris avant de rejoindre la Compagnie des Machines Bull.

A cette époque, il a découvert l’informatique, alors industrie émergente, et ses implications en termes d’organisation des entreprises, souligne le groupe Capgemini dans sa communication.

Serge Kampf était également un passionné de sports. En particulier un fan de rugby. Mécène, il a été au chevet de plusieurs clubs, Biarritz (dont il a été actionnaire), Grenoble et Bourgoin-Jallieu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur