Deezer au bout des doigts avec l’iPhone

Mobilité

La plate-forme musicale du Web arrive sur l’iPhone dans une version épurée. L’application joue les Web radios et propose sa fonction Smartradio.

La plate-forme de streaming audio vient de sortir son application dédiée à l’iPhone et à l’iPod Touch. Elle propose aux utilisateurs des terminaux d’Apple de retrouver les trente Web radios thématique estampillées Deezer qui recouvrent un grand nombre de style de musique différents allant du rock au funk en passant par la pop, le jazz, la soul, etc.

L’application reprend la fonctionnalité Smartradio de la version Web qui permet d’écouter et de découvrir les recommandations de Deezer en fonction de ses goûts. Pour en profiter, les propriétaires d’un iPhone ou d’un iPod Touch peuvent télécharger l’application Deezer gratuitement à partir de l’AppStore sur iTunes (hors coûts de navigation).

Certains l’ont déjà testé et la tendance générale montre une certaine déception. “Ce n’est pas Deezer, c’est le désert… ” ou “Bof ! Loin du Deezer qu’on connaît sur le Net”, écrivent arno et JU… dans les commentaires de l’AppStore. Ils regrettent comme beaucoup d’autres que Deezer ne soit qu’une Web radio de plus au catalogue des applications pour l’iPhone avec Last.fm ou Liveradio.

Apple aurait-il peur de la concurrence

Les avis ne sont pas tous aussi catégoriques. Certains vantent la qualité du son, la vitesse de chargement des morceaux et le choix assez large des styles de musique.

Il manque cependant les éléments qui ont fait le succès de Deezer sur le Web : le moteur de recherche par artiste, chanson ou album, le fait de pouvoir sauvegarder sa playlist. L’application n’autorise pas les utilisateurs à accéder à leur profil Deezer.

Majoritairement déçus de cette première version de l’application qu’ils se languissaient de voir débarquer, ils attendent maintenant de voir leurs espoirs contentés avec la prochaine version. D’autres posent la question : Apple a-t-il peur qu’en proposant toutes les fonctionnalités de Deezer, ce dernier vienne faire de l’ombre à iTunes et Genius ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur