Deezer renforce ses positions sur le mobile avec la gratuité

Régulations
deezer-freemium-mobile

Deezer renforce ses offres gratuites en passant notamment à un modèle économique freemium sur ses applications mobiles. De quoi rester attractif face à la concurrence de plus en plus sévère.

Deezer annonce ce jeudi 10 avril le renforcement de ses offres gratuites. Celui-ci intervient notamment sur mobile, où la plateforme de streaming musical entend renforcer sa présence stratégique.

L’AFP, qui révèle l’information, précise que Deezer lève sa limitation de temps sur la version desktop de sa plateforme. Ainsi, après avoir bénéficié d’un temps d’écoute de deux, puis cinq et enfin dix heures (ce qui semblait logique avec la prononciation du mot “Deezer”), les utilisateurs du service de streaming musical vont pouvoir profiter d’une totale liberté d’écoute.

La plupart des autres améliorations de l’offre gratuite de Deezer se produisent sur mobile. Les applications smartphone et tablette étaient auparavant liées aux comptes premium. Elles ne proposaient gratuitement qu’un flux radio que ne pouvait pas maîtriser l’utilisateur. Désormais, les mêmes possibilités d’écoutes gratuites sont accessibles sur les terminaux mobiles. Cela aura tout de même pour effet d’imposer l’écoute de publicités entre les titres écoutés par ce biais pour compenser.

Interrogé à ce sujet, Simon Baldeyrou, directeur général de Deezer à Paris, explique : « Il nous a semblé important de proposer une expérience enrichie sur mobile pour que les utilisateurs puissent découvrir à quoi ça ressemble ».

En plus de tout cela, Deezer lance un nouveau service à destination des PC et Mac. Ce petit logiciel aura pour objectif d’aider les utilisateurs à synchroniser tous leurs fichiers musicaux – y compris ceux déjà téléchargés ou stockés sur CD – sur les différents supports de la plateforme de streaming musical. Ils seront ainsi en mesure de retrouver tous leurs titres sur Deezer, quel que soit le terminal employé.

Selon l’AFP, 90% des revenus de la société proviennent aujourd’hui des offres premium. Celles-ci avaient jusqu’à présent pour intérêt de lever toute limitation d’écoute (ce qui n’est désormais plus le cas) et de supprimer les coupures publicitaires. Le renforcement des offres gratuites a donc surtout pour objectif d’attirer un nouveau public vers le premium.

« C’est un modèle freemium : on donne un peu plus pour convaincre les gens de s’abonner », explique Simon Baldeyrou.

Deezer opère sur un marché de plus en plus peuplé par la concurrence. Après la levée de la limitation de temps sur la plateforme desktop de Spotify (son principal concurrent sur le marché européen), le service français se voit contraint d’opérer des changements pour rester attractif.

deezer-freemium-mobile
Deezer renforce ses positions sur le mobile en appliquant un modèle freemium sur ses applications.
Crédit image : style-photography.de pour Shutterstock

Quiz : Etes-vous au point sur la musique en ligne ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur