Delamaison.fr veut renforcer son infrastructure et son service client

Mobilité

L’éditeur des sites marchands Delamaison.fr et Decoclico.fr (équipement et la décoration de la maison) lève 10 millions d’euros.

Le groupe Elbee, éditeur des sites Delamaison.fr et Decoclico.fr (équipement et la décoration de la maison), a réalisé une deuxième levée de 10 millions d’euros auprès de trois fonds d’investissement : NextStage, XAnge Private Equity et OTC Asset Management.

Sachant que les deux dernières structures avaient déjà injecté 3,3 millions d’euros lors d’un tour initial qui remonte à juillet 2007.

Fort de ce soutien financier, Delamaison.fr compte renforcer sa position en France sur le marché de la vente en ligne d’équipement de la maison en visant un public “moyen de gamme”.

Le site marchand dispose d’un catalogue de 25 000 produits et 250 marques (arts de la table, décoration, ameublement, électroménager, décoration…). Elle vient d’enclencher sa première grande campagne de publicité (affichage urbain voire télévision plus tard).

“Nous voulons élever notre niveau de service en renforçant notre système d’information, notre infrastructure industrielle en termes de supply chain et notre service client”, explique Pierre Trémolières, Président d’Elbee.

Dans une logique d’internalisation de la logistique, la société vient d’ailleurs d’acquérir un entrepôt dans ce sens à Courtaboeuf (Essonne).

Sur le volet de l’internationalisation, le groupe Elbee déclare qu’il compte regarder les “opportunités” (y compris par voie de croissance externe).

Selon Pierre Trémolières, Delamaison.fr dispose d’une base de données de 150 000 à 200 000 clients. Le panier moyen s’élèverait à 160 euros.

Le groupe Internet marchand, qui dispose d’un effectif de 90 personnes, a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2008. Il prévoit d’atteindre la barre des 100 millions d’ici quatre ans.

Dans le domaine de la vente de meubles et d’accessoires maison via Internet, c’est la deuxième levée de fonds recensée depuis le début de l’année : en juin,  MyFab, un autre site marchand français qui propose un catalogue mobilier-décoration-mode, avait levé cinq millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur