Dell à la conquête de l’iMac

Mobilité

Le constructeur texan commercialise aux Etats-Unis le WebPC, un ordinateur simplifié pour l’Internet avec écran plat en option.

L’Internet plus facile. Tel est le message que Dell entend diffuser en brandissant le WebPC, un nouveau modèle compact et tout en couleurs. Suivant la mode inaugurée par l’iMac, l’ordinateur existe en cinq coloris aux noms exotiques (bleu Tahoe, orange Sedona, rouge Red River). La couleur bleue est en standard, et il faudra payer 30 dollars (180 francs) pour obtenir une autre couleur. La configuration d’entrée de gamme à 999 dollars (6000 francs) s’appuie sur un processeur Celeron 433 MHz, 64 Mo de mémoire vive, un disque dur de 4,3 Go, un lecteur de CD-Rom, un modem interne 56K et un moniteur de 15 pouces équipé de hauts-parleurs. Le constructeur fournit le tout avec une imprimante couleur à jet d’encre Hewlett-Packard DJ 600.

Attendu depuis plusieurs semaines, le WebPC n’a pas sur les photographies les courbes élégantes d’autres prototypes de “PC facile” déjà présentés par Nec ou Toshiba. Il n’a pas non plus la forte personnalité des iMac d’Apple. Plus séduisante, la configuration du WebPC avec écran plat et processeur Pentium III 500 MHz est aussi la plus chère. Proposé en option à 850 dollars (5100 francs), le moniteur LCD offre une diagonale réduite à 14,1 pouces.

Le nom de WebPC est-il mérité ? Le dernier-né de Dell est livré avec un accès Internet et possède, sur son clavier, un raccourci vers le site Web du constructeur pour l’assistante technique en ligne. Bref, rien de très révolutionnaire. Bien mieux, une société américaine propose déjà une touche “Pizza” sur ses claviers pour commander le plat chez le traiteur du coin ! Pas de port série ou parallèle pour simplifier l’appareil, au détriment du choix des périphériques. L’unité centrale possède trois ports USB libres. Ni bolide ni chef-d’oeuvre d’inventivité, le WebPC ne manque pourtant pas d’intérêt. Lancé par l’un des leaders du marché américain, il aiguillera forcément la concurrence, pour arriver en cas de succès jusqu’en Europe. Qui dit mieux ?

Pour en savoir plus : Le WebPC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur