Dell acquiert EMC : le plus gros deal IT

BourseCloudData-stockageEntrepriseFusions-acquisitions
dell-acquiert-emc
3 147

Dans une méga-transaction à 67 milliards de dollars, Dell s’empare d’EMC. VMware disposera d’un traitement à part.

C’est officiel : Dell prend la main sur EMC.

Montant de la transaction globale : 67 milliards de dollars.

C’est un énorme coup pour Michael Dell qui s’est allié à MSD Partners et Silver Lake pour parvenir à ses fins.

« Ce qui en fait l’opération de fusion-acquisition la plus importante dans le secteur des hautes technologies », assure Reuters.

C’est un deal impressionnant portant sur le rapprochement de deux firmes américaines qui pèsent dans le secteur IT au niveau mondial : transformation numérique, supervision logicielle des data centers, cloud hybride, infrastructure, mobilité et sécurité.

EMC apportera tout son savoir-faire en matière de gestion de stockage, son cœur de business, mais aussi l’expertise de ses filiales : VMware (malgré un traitement spécifique), Pivotal, VCE, RSA et Virtustream.

Les deux groupes associés assurent qu’ils pourront couvrir le spectre des échelles d’entreprises : des PME aux clients grands comptes.

« Le conseil d’administration d’EMC a accepté les conditions de la fusion et recommande aux actionnaires d’EMC d’accepter l’accord », est-il précisé dans le communiqué de presse tombé lundi midi.

Selon les termes de l’accord, les actionnaires d’EMC recevront 24,05 dollars par action en cash avec un supplément pour prendre en compte « une portion de l’intérêt économique d’EMC dans le business de VMware business ». Soit un montant global de 33,15 dollars par action EMC.

Reuters décrypte la répartition sous un autre angle : Dell versera 24,05 dollars en numéraire et le reste en « trackers », des titres spéciaux qui répliqueront l’évolution du cours de Bourse de VMWare.

Une fois le deal bouclé (d’ici février 2017), Michael Dell et ses associés actionnaires détiendront environ70 % du capital de la nouvelle configuration.

Le dirigeant fondateur de Dell conservera la main sur le groupe issu du rapprochement en qualité de président et CEO. Tandis que Joe Tucci, son homologue du côté d’EMC, restera en poste pendant la transition.

Dans ce rapprochement de grande ampleur, une partie du suspense porte sur le sort de VMware, propriété d’EMC.

Le spécialiste des solutions de virtualisation et de cloud va disposer d’un traitement à part : l’éditeur conservera son statut indépendant de société cotée au NYSE, précise le communiqué Dell-EMC.

En l’état actuel, EMC détient près de 80% du capital de VMware (le rapprochement remontait à 2004). Le reliquat (20%) se négocie en Bourse depuis août 2007.

Ca va jazzer au VMWORLD 2015 EUROPE de Barcelone qui se déroule cette semaine.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur