Dell : Carl Icahn capitule, Michael Dell jubile

BourseEntrepriseRégulations
dell-carl-icahn-capitule-michael-dell-jubile

Grand opposant au projet de Michael Dell visant à sortir Dell de la Bourse au nom d’un virage stratégique, Carl Icahn refuse de poursuivre le combat “impossible à gagner” en assemblée générale.

Michael Dell vient de remporter une victoire importante dans la bataille d’actionnaires au sein du groupe Dell qui l’oppose au milliardaire Carl Icahn.

La guerre serait même finie sur fond de capitulation. L’influent homme d’affaires, un des principaux actionnaires du groupe Dell en détenant  presque 9% du capital, renonce à son plan alternatif de contrôle de la firme texane.

Carl Icahn s’était associé au fonds South Eastern Management (4 % du capital) pour organiser une contre-offre et faire capoter le projet du CEO Michael Dell (presque 14% du capital).

Après avoir exposé en février son offre de retrait de Dell de la Bourse afin de se concentrer sur une profonde transformation de la société high-tech en fournisseur de services IT, le fondateur de la firme texanne de fabrication d’ordinateurs peinait à convaincre les actionnaires.

Pour cela, il s’est associé au fonds Silver Lake pour mener à bien cette opération financière estimé à 25 milliards de dollars.

Après une lutte d’influence qui a duré plus d’un semestre, la voie s’éclaircit pour Michael Dell alors que se profile une assemblée générale extraordinaire.

Celle-ci est prévue jeudi prochain après avoir été reporté à trois reprises depuis le début de l’été (18 juillet puis 24 juillet puis 2 août).

Cela ressemble à un baroud d’honneur. Carl Icahn explique pourquoi il jette l’éponge dans une lettre ouverte destinée aux actionnaires de Dell diffusée le 9 septembre et déposée comme document financier auprès de la SEC.

“Je continue à croire que le prix payé par Michael Dell – Silver Lake pour racheter l’entreprise sous-estime fortement son prix”, argue l’investisseur que l’on qualifie d’activiste.

“Notamment parce que Dell paie environ 70% de moins que le sommet de l’action de 42,38 dollars et empêche les actionnaires de toucher les fruits du potentiel que recèle Dell.”

Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence au regard de la plus récente configuration.

“En réaction au changement de date permettant aux nouveaux actionnaires de se prononcer sur la proposition de Michael Dell – Silver Lake le 12 septembre (…) et de l’augmentation de l’offre de Michael Dell – Silver Lake, nous avons conclu qu’il nous serait presque impossible de gagner la bataille le 12 septembre.”

Tout en poursuivant : “Nous avons donc décidé que nous ne poursuivrions pas d’efforts supplémentaires pour tenter de faire échouer la proposition Michael Dell/Silver Lake, bien que nous nous y opposions toujours, et nous allons prendre des mesures pour faire valoir nos droits”.

L’arrêt des hostilités – “par KO” pourrait-on dire – laisse a un goût amer : “Nous félicitons donc Michael Dell et nous lui souhaitons bonne chance (il pourrait en avoir besoin)”, conclut Carl Icahn.

——————

Quiz : Connaissez-vous vraiment Dell ?

——————-


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur