Dell connecte son ultrabook Latitude 6430u en WiGig

Mobilité
Dell WIreless Dock

Entrevue comme un complément à l’actuel Wi-Fi bibande pour l’interaction sans fil à courte portée, la technologie WiGig trouve place dans une station d’accueil dédiée à l’ultrabook Dell Latitude 6430u.

L’ultrabook Dell Latitude 6430u, qui a la particularité d’embarquer un contrôleur WiGig, a désormais sa station d’accueil sans fil attitrée.

Basé sur des puces développées par la start-up Wilocity et fabriquées par Qualcomm, ce dock de nouvelle génération est proposé à 249 dollars HT.

Il exploite les capacités de cette technologie WiGig dont l’acronyme, utilisé pour “Wi-Fi Gigabit” décrit un standard d’interaction sans fil à courte portée, basé sur la norme 802.11ad, avec un débit théorique proche de 1 Go/s.

En pratique, la transmission, opérée sur la bande de fréquences à 60 GHz, s’effectue plutôt à des vitesses moyennes de 500 Mo/s (4 Gbit/s).

Énergivore et d’une portée limitée (il ne traverse pas les murs), le WiGig répond à des besoins de communication entre plusieurs appareils, dans un logique d’interopérabilité.

Les spécifications de bas niveau sont gravées dans le marbre depuis fin 2011, avec plusieurs couches, notamment le Display Extension (WDE), qui supporte le transfert des flux vidéo haute résolution sur contrôleurs HDMI et DisplayPort.

La prise en charge de l’USB 3.0 (3 ports) revient au protocole Serial Extension (WSE).

Dell y adjoint l’audio en entrée-sortie, un connecteur Ethernet Gigabit et un adaptateur VGA.

Autant d’interfaces qui diversifient les capacités d’une station d’accueil utilisable avec des écrans, des projecteurs, des passerelles réseau, des disques durs externes, des micro-casques… sans les inconvénients du câblage et avec une large bande passante.

La mise à jour du micrologiciel, l’accès à distance et la surveillance dynamique des connexions sont toujours d’actualité, via le gestionnaire Dell Connection Manager.

Emmené par des poids lourds de l’industrie comme Intel et Microsoft, le consortium promoteur du WiGig s’est rapproché de la Wi-Fi Alliance pour imposer sa technologie comme un complément à l’actuel Wi-Fi bibande (2,4 et 5 GHz).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien les entreprises high-tech cotées en Bourse ?

Crédit photo : Dell


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur