Dell coupable d’escroquerie et d’informations mensongères

Cloud

Catastrophe pour le numéro deux de l’industrie du PC : sa branche Finances est aux prises avec la justice américaine.

Une cour de New York a déclaré Dell coupable d’informations mensongères et d’escroquerie. La société s’est engagée dans des pratiques abusives de recouvrement de créance, a trompé ses clients à propos des termes du financement auquel ils avaient droit, et a négligé d’accorder à ses clients les remises qui leur étaient dues, d’après le compte-rendu de la cour.

Ce jugement fait suite aux centaines de plaintes envers Dell et sa branche Finances, Dell Financial Services.

Dell doit maintenant s’attendre à payer une somme élevée de dommages et intérêts. Dans cette optique, Andrew Cuomo, Attorney General de New York a demandé aux clients de lister leurs plaintes sur un site Web spécial de façon à pouvoir évaluer les dommages. “Les énormes sociétés comme Dell ne peuvent plus continuer à se moquer de leurs clients en toute impunité”, déclare Cuomo.

“Tous les clients qui ont été mis en attente pendant des heures, auxquels on a promis des services de réparation “sur site”, pour enfin s’entendre dire qu’il fallait qu’ils démontent eux-mêmes leur ordinateur, et qui ont été les victimes d’autres négligences et pratiques abusives doivent enregistrer leurs plaintes sur notre site Web, de façon à ce que nous soyons certains que Dell paie une amende appropriée pour ne pas avoir tenu ses promesses”, ajoute-t-il.

La cour a déclaré que Dell et Dell Financial Servies a trompé ses clients en ce qui concerne le coût réel de leur PC. La société proposait des plans de financement complexes, vendait des garanties de réparation sur site pour ensuite refuser d’intervenir, et laissait ses clients en attente pendant des heures au téléphone lorsqu’ils appelaient le support technique, d’après le compte-rendu de la cour.

Ce compte-rendu de 26 pages est une mise en accusation accablante des pratiques des deux sociétés. Il représente un problème majeur pour l’image de Dell et pourrait entraîner le paiement de dommages et intérêts très élevés.

Le juge Joseph C. Teresi a déclaré dans sa décision : “Dell s’est engagé dans une conduite professionnelle basée sur la tromperie et l’illégalité, avec informations mensongères sur des promotions de financement et termes de garanties, pratiques frauduleuses et fallacieuses concernant le financement de crédit, et refus de remplir ses obligations sur les services de garantie et remises.”

Dell n’a pas encore choisi de faire appel, et déclare que cette situation est basée sur les plaintes d’un petit nombre de clients.

Adaptation de l’article Dell guilty of fraud and false advertising de Vnunet.com en date du 29 mai 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur