Dell dévoile ses premiers serveurs AMD

Cloud

Après une période d’atermoiement, l’un des plus indéfectibles soutien à
Intel se tourne en partie vers AMD.

Dell l’avait annoncé à l’occasion du lancement de la neuvième génération de ses serveurs PowerEdge au printemps dernier. Le constructeur informatique vient de lancer deux nouveaux serveurs utilisant des processeurs AMD.

Une nouveauté attendue mais qui n’est pas passée pour autant inaperçue. Le constructeur est en effet l’un des partenaires historiques d’Intel. Se gardant bien de prendre partie dans les relations déjà houleuses entre les deux fondeurs, Dell n’a de cesse de répéter que son nouveau partenariat avec AMD ne remet nullement en cause ses relations avec le fabricant de processeurs de Santa Clara, leader mondial dans son secteur. Par ailleurs, ses serveurs AMD et Intel seront vraisemblablement destinés à des cibles différentes.

Deux premiers serveurs Dell d’entrée de gamme à base de processeurs AMD Opteron arrivent donc sur le marché aujourd’hui. Un premier modèle, le PowerEdge 6950, est proposé pour un prix de base de 5599 euros. Il est doté de quatre processeurs (quadri socket) pour répondre à des besoins liés aux bases de données, à la consolidation et de virtualisation. Un second serveur AMD (double socket) est annoncé: le PowerEdge SC1435. Celui-ci sera commercialisé pour un prix de base de 899 euros, principalement auprès des centres de calcul haute performance (supercalculateurs) et des fermes de serveurs Web / datacenters.

Pour la conception de ses deux nouveaux produits, le constructeur texan dit avoir été animé par un même objectif : la réduction de la complexité et de la consommation d’énergie. A noter qu’il rejoint aujourd’hui ses principaux concurrents sur ce segment, dont HP et Sun Microsystems. Ces derniers ont également inclus dans leurs gammes respectives des serveurs équipés de processeurs AMD.

A lire aussi : Dell : les serveurs AMD sont là (Silicon.fr)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur