Dell et SFR main dans la main sur la 3G Data mobile

Mobilité

La 3G intégrée dans les ordinateurs portables arrive en France par l’intermédiaire de Dell et SFR Entreprise.

“Après la téléphonie, c’est le PC qui devient mobile.” Bernard Mabille, le directeur général de SFR Entreprise, ne saurait mieux résumer l’enjeu qui unit aujourd’hui l’opérateur au constructeur américain Dell. A travers un accord de partenariat, pour l’heure unique en France mais pas exclusif, Dell et SFR introduisent la 3G intégrée dans les ordinateurs portables. Les modems PC Card que l’on enfiche dans le port PCMCIA du notebook pourraient bien vivre leurs derniers instants.

Dans un premier temps, l’offre sera réservée à la nouvelle génération de PC Dell issus de la gamme professionnelle Latitude dont les différents modèles (D620, D820, D420, D520) seront disponibles entre la fin mars et mai prochain. Ils intègreront, en option à la commande, un module (fourni par Novatel) GPRS/Edge/3G (UMTS)/3G+ (HSDPA) et un lecteur de carte SIM (situé derrière la batterie comme pour les téléphones mobiles) qui permettront à l’utilisateur de naviguer sur Internet ou de joindre l’intranet de son entreprise par l’intermédiaire, notamment, des réseaux de téléphonie mobile. Soit quasiment toutes les zones urbaines de France.

SFR prévoit ainsi de couvrir 70 % de la population française en 3G à fin 2006 en complément de son réseau 2G (GPRS voire Edge) qui dessert 98 % de la population. Un service étendu à 41 pays dans le monde grâce aux accords passés avec l’opérateur mondial Vodafone (actionnaire à hauteur de 44 % de SFR). Avec la 3G+ (HSDPA), une évolution logicielle de la 3G, SFR entendra délivrer une bande passante maximale de 1,8 Mbit/s à ses utilisateurs. A comparer aux 384 Kbit/s théoriques de la 3G actuelle. C’est bien le moins pour naviguer confortablement et télécharger des fichiers un peu lourds. L’opérateur a commencé les expérimentations en ce sens (voir édition du 10 février 2006).

Dell l’interlocuteur unique

L’offre “Data” de l’opérateur reste cependant la même. Soit entre 25 et 65 euros par mois selon le volume de données échangées. Et les services de voix sur IP, peer-to-peer ou streaming restent interdits. Dommage. Le partenariat avec Dell n’apporte aucun avantage commercial, ni sur l’abonnement au service de communication, ni sur les tarifs des ordinateurs. “Il n’y a pas de subventionnement des portables par SFR”, confirme Bernard Mabille, “les tarifs des cartes SIM seront les mêmes qu’actuellement.”

En revanche, fidèle à sa stratégie de vente en direct, le constructeur texan se positionne comme l’interlocuteur unique du client final. Tant sur l’acquisition du matériel et son service après vente que sur l’activation des offres 3G de SFR et l’assistance technique. “Le service télécom est vendu par SFR, le produit est distribué par Dell”, explique Bernard Mabille, “mais il fallait que le client ne voit qu’un seul service, Dell en l’occurrence.””L’ensemble du processus est pris en charge par Dell”, confirme Eric Greffier, responsable marketing du pôle professionnel de Dell Europe. Même si “chacun reste responsable de sa partie”, le client final n’a à faire qu’à un seul interlocuteur. Une configuration censée simplifier les démarches commerciales et techniques.

Cette initiative permet à Dell de poursuivre ses innovations et conserver ainsi ses avances sur la concurrence. Le constructeur n°1 mondial grille notamment la politesse à Intel qui, à l’occasion du 3GSM de Barcelone en début d’année, a fait part de ses intentions d’intégrer la technologie 3G directement sur les cartes mères (voir édition du 14 février 2006). De son côté, SFR espère renforcer le déploiement de son offre Data qui compte déjà pour plus de 25 % de ventes réalisées en direction des entreprises.

Dell renforce la sécurité de ses Latitude
Outre le module 3G, les nouveaux Latitude et Precision (M65 et M90) de Dell s’enrichissent de quelques innovations (optionnelles selon les modèles) y compris en matière de sécurité. Ainsi, la puce de TPM 1.2 est désormais intégrée en standard et non plus en option. Pilotée par le logiciel maison Dell Embassy Trust Suite, cette puce permet de chiffrer les données du disque dur et, ainsi, de les protéger en cas de piratage du PC. De plus, la lutte contre les tentatives d’intrusion passe désormais par le contrôle des ports du PC au niveau du Bios. En matière de confort d’utilisation, Dell affirme augmenter de 30 % la surface d’affichage de l’écran grâce à un nombre accru de lignes et colonnes. Par ailleurs, un capteur de luminosité permet d’adapter l’émission lumineuse du moniteur en fonction de l’éclairage ambiant (ce qui optimise la consommation de la batterie). Côté communication, enfin, le constructeur dote ses nouveaux portables du WiFi Catcher, un détecteur de réseau Wi-Fi ou 3G/3G+ indépendant du système. Pratique pour vérifier si l’on dispose d’un accès sans avoir à allumer son portable et attendre le chargement de Windows. Gain de temps et d’économie d’énergie en perspective.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur